Orange Bank

57 ans chômeur; une future petite retraite et un petit capital à ne pas gaspiller

solange57

Membre
Bonjour
j'ai tout dit dans le titre, ou presque; ma question concerne mon "petit capital" qu'il faut que je place au mieux mais je ne sais que faire. Le chômage me permet de me documenter mais on ne devient pas gestionnaire de patrimoine en lisant internet ...
Où pourrais-je me tourner pour être bien conseillée? Je voudrais des conseils désintéressés (je veux dire sans produit à placer, ce qui exclut un conseil par les banques et assurances) et compétents ; mais cela existe-t-il vraiment ?

Qu'en pensez-vous ?
cdlt
 

lopali

Modérat'or
Staff MoneyVox
Bonjour et bienvenue Solange,

Où pourrais-je me tourner pour être bien conseillée? Je voudrais des conseils désintéressés (je veux dire sans produit à placer, ce qui exclut un conseil par les banques et assurances) et compétents ; mais cela existe-t-il vraiment ?

Qu'en pensez-vous ?
Sur ce forum, les conseils sont totalement gratuits et désintéressés.

Cordialement. :)
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
Sur ce forum, les conseils sont totalement gratuits et désintéressés.
je dirais même plus désintéressés et gratuits ;)....encore faut il pour qu'ils soient utiles et adaptés que tu nous en dises un peu plus sur ta situation.....

propriétaire ? locataire? quelques placements existants ( assurance vie , perp, autre ) ? niveau du capital à investir ?etc......

conseiller est plus facile lorsque le bilan initial est complet .....
 

solange57

Membre
Merci pour vos réponses. Ce n'est pas facile, par les temps qui courent, d'exposer des soucis de cet ordre. J'ai un peu honte...
voilà la répartition actuelle de mon capital
27 % en CAT et livrets divers
7% en fds € (eurossima, netissima)
3% en UC sur Avie (ouvertes il y a 4 ans )
7% PEA d'1 an en actions France
13% compte titres en actions françaises (50% LVMH, Essilor, Axa, Air Liquide) - 1 an d'existence
20% pour la maison de mes ancêtres que je loue (rendement brut 3% :je sais que ce n'est pas logique mais je n'arrive pas à la vendre)
23% mon domicile que je ne me sens pas encore prête à quitter (souvenirs, souvenirs)
mon TMI a été de 30% (avec l'indemnisation chômage) et probablement 41 % l'an prochain à cause du loyer perçu : 10K€ ; petit ISF (à cause de parts d'une société crée jadis , sans aucune valeur marchande mais le fisc n'en a cure...
en exposant cela, je me rends compte que ne pas vendre la maison me coûte peut être cher ...d'un autre côté, j'ai eu, jadis, à m'occuper de louer des appartements de petite surface: quelle galère! entre les huissiers, les peintres, serruriers,... je n'en aurais pas le courage.

voilà ce que je peux exposer...

Cordialement, bon week end
 

Buffeto

Modérateur
Staff MoneyVox
mon TMI a été de 30% (avec l'indemnisation chômage) et probablement 41 % l'an prochain à cause du loyer perçu : 10K€ ; petit ISF
ok alors 1ere piste à explorer pour gagner de l'argent en économisant de l’impôt sur les revenus fonciers et en faisant un investissement d'avenir ( et aussi en n'ayant pas à gérer les problèmes des locataires ;) ) : aller consulter le blog à Buffeto
 

lopali

Modérat'or
Staff MoneyVox
Ce n'est pas facile, par les temps qui courent, d'exposer des soucis de cet ordre. J'ai un peu honte...
Il ne faut surtout pas. On ne parle que de ça ici. :biggrin:


27 % en CAT et livrets divers
Je pense que c'est sur cette ligne qu'il y aurait peut-être quelque chose à faire et qu'il faudrait arbitrer.

Qu'entendez-vous par "livrets divers" ?

Je ne connais pas les rendements de ces supports, mais je pense qu'ils pourraient être améliorés tout en faisant baisser votre imposition. Surtout que les sommes qui y sont placées semblent être conséquentes.

Et vous pouvez donner des chiffres, cela ne va pas nous choquer. ;)


7% en fds € (eurossima, netissima)
3% en UC sur Avie (ouvertes il y a 4 ans )
Chez qui ?


petit ISF à cause de parts d'une société crée jadis, sans aucune valeur marchande mais le fisc n'en a cure...
Pourquoi les conserver si elles n'ont aucune valeur marchande ? :confused:


Et vous avez un conjoint et des enfants ? Cela peut être important, surtout avec les sommes en jeu et à votre âge. Car des arbitrages vers une AV sont encore possibles pour profiter d'avantages sur les droits de succession.
 

solange57

Membre
je vais aller voir la 1ère piste...
pour répondre aux questions de lopali, si je conserve les parts de la société , c'est que PERSONNE n'en veut . Et je ne peux pas les donner à vil prix à une autre associé, le fisc me tomberait sans doute dessus. Et il y a , parfois, des dividendes (1 fois tous le 3 ans mais ça ne va pas trop bien en ce moment).
Les Avie sont chez e-Cie vie , ACMN Vie et Le Conservateur (mais là, les frais d'entrée , même négociés un peu, grèvent le rendement).
Les livrets, c'est le A, LDD,CEL,PEL, un CAT bancaire de 100K à 5% qui bien malheureusement se termine à la fin de l'année et 100K€ au Crédit Municipal sur un livret solidarité ouvert à 2,5% en janvier et je m'aperçois , en vous écrivant, que le taux n'est pas fixe et est à 1,7% depuis août (brut) ; et je pensais souscrire un Cetelem à 3,10 sur 12 mois pour placer 50 K€ d'un autre CAT terminé en septembre, faudrait peut-être que j'y vire aussi ce qui est chez MaTante... à moins qu'il ne soit plus astucieux de les mettre en Avie.
En fait, je n'ai pas trop de vision de mon avenir. Si je ne retrouve pas de boulot, va falloir que je me débrouille avec ce que j'ai en attendant mon opulente retraite. En lisant ici et là, je crois qu'il ne vaut mieux pas tout mettre en assurance vie.
C'est embêtant de n'avoir pas de vision de mes ressources à venir (on peut supposer que je ne retrouverai pas de boulot) , et encore plus de ne pas savoir jusqu'à quel point les épargnants et les bailleurs seront essorés...

Et je suis seule ::cry:je peux donc être égoïste.

Merci pour votre aide

ps... la maison familiale que je loue va générer du déficit foncier pour 10 ans....
 

GoodbyLenine

Contributeur régulier
Si vous vendez les parts de la société à vil prix à une autre associé, le fisc ne pourra pas vous tomber dessus, et seul l'acheteur risque de devoir payer des droits sur une valeur "ajustée" par le fisc. Vous pouvez aussi vendre juste l'usufruit temporaire pour qqs années (ce sera considéré comme un revenu pour vous, un prix très faible sera justifiable si la société va mal et a des perspectives maussades pour les prochaines années, si jamais la société fini par se redresser vous en profiterais alors, en ne possédant plus que la nue-propriété le bien sortira complètement de la base imposable à l'ISF). Vous pouvez peut-être aussi ... les donner à une fondation de bienfaisance.

A mon avis, vous devriez évaluer les conséquences financières d'un scénario où vous ne retrouveriez pas d'emploi (sinon, ce sera juste du bonus), et calculer précisément quels seront alors vos revenus (revenus du patrimoine +chômage puis pension de retraite - impôts), et les comparer à vos besoins, pour évaluer quelle part de votre patrimoine doit rester "disponible" pour maintenir votre niveau de vie.

Vous devriez aussi faire évaluer par un agent immobilier le prix de vente que vous pourriez réellement obtenir de la vente de la maison de famille (occupée) et de votre domicile actuel, pour confirmer où vous en êtes, voire envisager de sauter le pas (=vendre) pour l'un de ces biens. Intégrer l'impact fiscal dans vos calculs (impôt sur plus-value, déficit fiscal, etc.). Quitte à détenir de l'immobilier, avec votre profil il serait sans doute plus pertinent de détenir des parts de SCPI (avec l'intention de ne jamais les revendre) : fini les soucis de gestion, et une rentabilité (vers 5%) un peu meilleure.

J'espère que votre compte-titre est en fait un PEA, sinon il est encore temps d'ouvrir un PEA, et d'y abriter à l'avenir les titres éligibles que vous achèterez.

Il est sans doute "plus astucieux" de mettre une grande partie de vos fonds en AVie (avec la majorité sur un support avec cliquet, et environ 20% sur des UC plus dynamiques) que sur des CAT ou des livrets.

A quoi donc sert le CEL ? Avez-vous l'intention d'acheter une nouvelle résidence principale avec un emprunt CEL ?

Enfin, vous ne devriez pas craindre d'aller consulter un CGP, tout en gardant votre esprit critique. Prenez tout ce qu'il vous dira comme des pistes de réflexions, et faites vous une idée de leur pertinence dans votre cas personnel (au besoin, ne décrivant ici celles sur lesquelles vous hésitez). Vous n'avez pas grand chose à y perdre (sinon un peu de temps)....
 

solange57

Membre
merci, GoodbyLenine.
Donner les parts de la société... ce n'est pas une donation ? donc taxable sur la valeur définie par le fisc?detoutes façons, les statuts de la société interdisent plein de choses dont le démembrement autre que via succession... et la cession (même gratuite) doit être approuvée par tous les associés; imaginez.... je suis bien coincée avec ça.

en vieille française ringarde, je n'échappe pas à la réaction épidermique d'avoir un capital totalement dématérialisé. Imaginez les effets d'une longue panne d'internet (nouveau terrorisme?) ...
Pour l'assurance vie, ne pensez-vous pas qu'il vaudrait mieux attendre quelques semaines et voir ce qui va sortir en imposition et taxations ?
A quoi sert le CEL ? à placer quelques euros quelque part en attendant une meilleure vision de mes besoins .... rien de plus
Je vais essayer de me tourner vers un CGP, dans les pages jaunes ?

merci beaucoup pour votre aide
 
Haut