Les demandes de crédits faites par les très petites entreprises (TPE) de moins de dix salariés sont redescendues à leur niveau d'avant la crise sanitaire, a rapporté mercredi la Banque de France.

Au cours du troisième trimestre 2022, 4% des TPE ont fait des demandes de crédit de trésorerie et ont obtenu au moins les trois quarts du montant demandé dans 73% des cas, selon un communiqué de la banque centrale.

Un pic de 28% des entreprises ayant formulé une demande de crédit de trésorerie avait été atteint au deuxième trimestre 2020, au moment de la mise en place des prêts garantis par l'Etat (PGE).

De 11% à 6%

« La demande de crédits de trésorerie s'est stabilisée au cours des derniers trimestres » tout comme la part d'entreprises qui demandent des crédits d'investissement, mais celle-ci « reste en deçà des niveaux qu'on avait avant la crise Covid », a déclaré lors d'une conférence de presse Marie-Laure Barut-Etherington, directrice générale adjointe des statistiques et des études internationales à la Banque de France.

La part de TPE ayant demandé un crédit d'investissement est ainsi passée de 11% au cours du dernier trimestre 2019, juste avant la pandémie, à 6% au cours du troisième trimestre 2022.

Crédit immobilier : découvrez les taux les plus bas pour votre projet

Avec les hausses des taux d'intérêt, « les conditions d'octroi se sont clairement durcies, mais pour l'instant, ça n'a pas l'air de peser sur la capacité des TPE à se financer », a estimé Mme Barut-Etherington.