Au troisième trimestre, les emprunteurs ont bénéficié d'un taux moyen de 1,05% selon une nouvelle étude de référence. La durée moyenne d'un prêt est de 233 mois, soit un peu moins de 20 ans quand la production de crédit depuis le début de l'année est supérieure de 7,7% à celle de 2020 .

Les taux d'emprunt proposés par les banques lors d'un achat immobilier sont restés stables au troisième trimestre, selon l'Observatoire Crédit Logement/CSA. Au troisième trimestre, les emprunteurs ont bénéficié d'un taux moyen de 1,05%, équivalant au niveau du trimestre précédent et toujours au plus bas niveau enregistré. La durée moyenne d'un prêt est de 233 mois, soit un peu moins de 20 ans quand la production de crédit depuis le début de l'année est supérieure de 7,7% à celle de 2020 sur la même période.

« En dépit de la reprise de l'inflation et de la montée des risques de défaut d'une partie des emprunteurs, les banques maintiennent les conditions des crédits octroyés depuis avril dernier à des niveaux exceptionnellement favorables, afin de soutenir la demande de crédits des particuliers », note l'étude. A l'heure actuelle, plus de 80% des emprunteurs profitent même d'un crédit à un taux inférieur à l'inflation qui a atteint 1,25% en septembre.

Crédit immobilier : la face cachée des taux records

Forte augmentation du taux d'apport

Pour le trimestre en cours, les seuils d'usure récemment publiés sont toujours orientés à la baisse : ce qui devrait faciliter la stabilisation des taux des crédits immobiliers. Mais sans que cela ne pèse forcément sur la production : à cet égard, l'augmentation des taux d'apport personnel exigés est nettement plus déterminante. Les demandeurs ont gonflé le montant de leur apport de... 31% par rapport à 2019.

Assurance habitation : économisez jusqu'à 40% grâce à notre comparateur en ligne

Une situation liée en partie aux récentes décisions du Haut conseil de stabilité financière (HCSF), qui associe entre autres le ministère de l'Économie et la Banque de France. Il demande aux banques de resserrer les conditions d'octroi des prêts pour éviter les « dérives » avec des crédits immobiliers limités à 25 ans et un respect de la règle des 35% d'endettement maximum.

Immobilier : le nouveau DPE va-t-il faire chuter la valeur de mon logement ?

Des taux bas qui durent

« La hausse rapide des prix des logements anciens constatée depuis 2016 et la détérioration des soutiens publics ont largement contribué à la dégradation de la capacité des ménages à acheter. La transformation du marché intervenue à partir de 2020 (le déplacement du marché vers les clientèles disposant des apports personnels les plus élevés) n'a pas fondamentalement affecté cette évolution », précise le rapport alors qu'un achat imobilier correspond en moyenne à 4,6 années de revenus. Une proportion en hausse de 0,3 point sur un an. Au troisième trimestre, la durée moyenne des prêts accordés était de 233 mois, soit 5 mois de plus par rapport à décembre 2019.

Néanmoins l'Observatoire estime qu'aujourd'hui, les conditons d'octroi des prêts immobiliers sont extrêmement favorables pour les particuliers. Et cela devrait durer. En octobre 2021, les taux immobiliers, sont « en baisse de plus de 0,10% par rapport à début septembre : du jamais vu sur des moyennes ! », selon Maël Bernier, porte-parole et directrice de la communication de Meilleurtaux. Pour les emprunteurs disposant des meilleurs profils, « c'est encore plus impressionnant car les taux sont désormais inférieurs à 0,90% y compris sur 25 ans ».

Trouvez le meilleur taux pour votre prêt immo