Les taux d'usure en vigueur jusqu'à fin 2020 viennent d'être mis à jour et ils ont en hausse par rapport au 3ème trimestre. De quoi redonner un peu d'air à certains emprunteurs.

Les taux d’usure en vigueur au dernier trimestre 2020, c’est-à-dire les taux maximums autorisés par type de prêt, viennent d'être publiés au Journal officiel. Résultat, à partir du 1er octobre et jusqu'à la fin d'année, les banques ne sont pas autorisées à proposer un taux, assurance comprise, dépassant 2,68% pour leurs prêts immobiliers classiques, contre un maximum fixé à 2,57% entre avril et septembre. Cette hausse est générale et vaut pour l'ensemble des crédit immobiliers.

« Cette remontée du taux d’usure est liée à la légère remontée des taux de crédit constatée post-confinement, mais aussi probablement à la hausse des frais de dossier pratiqués par les banques », souligne par communiqué Julie Bachet, directrice générale de Vousfinancer.

En effet, l'usure étant indexé sur les TAEG effectivement pratiqués par les banques durant le trimestre précédent, cet indicateur est un révélateur de l'évolution de la politique de taux des banques. Selon l'Observatoire du Crédit Logement-CSA, qui fait référence, les taux moyens sont passés de 1,26% en mai à 1,29% en juin, avant de rebaisser durant l'été.

Compte pour enfant/ado : notre comparatif des offres sans risque

« Dans un contexte de taux actuellement stables ou plutôt en baisse pour les meilleurs profils, c’est une bonne nouvelle car cela va redonner de l’air au marché : en début d’année de nombreux refus de prêts étaient liés au niveau très bas des taux d’usure », analyse Julie Bachet.

Lire à ce sujet : Pourquoi votre projet d'achat risque d'être bloqué par les taux bas

En revanche, s'agissant des crédit à la consommation, le mouvement est inverse. Pour les crédits renouvelables, par exemple, le taux d'usure passe en-dessous de 21%, à 20,83%, le taux maximal applicable aux prêts inférieurs à 3 000 euros.

Seuils de l’usure pour les prêts immobiliers

  • Prêts à taux fixe de moins de 10 ans : seuil de l’usure de 2,41% à compter du 1er octobre 2020 (contre 2,39% lors du 3e trimestre 2020)
  • Prêts à taux fixe de 10 à 20 ans : 2,52% (contre 2,40%)
  • Prêts à taux fixe de 20 ans et plus : 2,68% (contre 2,57%)
  • Prêts à taux variable : 2,41% (contre 2,28%)
  • Prêts relais : 3,01% (contre 3,01%)

Seuils de l’usure pour les prêts à la consommation

  • Prêts de 3 000 euros ou moins : seuil de l’usure de 20,83% au 1er octobre 2020 (contre 21,16% au 3e trimestre 2020)
  • Prêts d’un montant compris entre 3 000 et 6 000 euros : 10,16% (contre 10,52%)
  • Prêts d’un montant supérieur à 6 000 euros : 5,19% (contre 5,55%)

Voir notre comparatif partenaire des taux pour un prêt immo