D'après les chiffres fournis par la Banque de France, le montant des nouveaux crédits contractés par les ménages français est reparti en légère hausse au mois de septembre. Au contraire des crédits aux entreprises, qui continuent à reculer.

S'il reste nettement moins dynamique qu'en 2008, le marché des crédits aux particuliers est tiré actuellement par l'habitat. Ainsi, en cumul sur 12 mois, les crédits immobiliers sont en hausse de 1,6 milliard d'euros en septembre, à 82,8 milliards contre 81,2 milliards en août.

La hausse est moins sensible pour les crédits à la consommation, qui passent de 50,8 à 50,9 milliards sur la même période, toujours sur 12 mois.

Tous types de crédits confondus (y compris les découverts), les taux d'intérêt étaient en moyenne de 5,31% en septembre, contre 5,40% en août. La baisse la plus importante (-0,21 point, de 6,78% en août à 6,57% en septembre) concerne les crédits à la consommation.

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

Evolution inverse pour les entreprises

Le constat est très différent pour les entreprises. Le montant des crédits accordés, sur un an, a continué de se contracter entre août et septembre, de 241,8 à 237,7 milliards d'euros. Le taux d'intérêt moyen, lui, remonte à 3,23%, après une longue période de baisse.