La Bourse de Paris devrait ouvrir en très légère hausse mardi, dans le prolongement de la séance peu dynamique de la veille et en attendant la prochaine réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne.

Le contrat à terme sur l'indice CAC 40 prenait 0,13% une quarantaine de minutes avant l'ouverture. Lundi, la cote parisienne a fini en légère hausse de 0,15% à 6.296,69 points, un plus haut de clôture depuis novembre 2000.

« Après les gains enregistrés la semaine dernière, nous pourrions assister à de modestes prises de bénéfices alors que les marchés se préparent à d'autres annonces de résultats d'entreprises importants cette semaine, ainsi qu'à la dernière réunion des taux de la BCE jeudi », anticipe Michael Hewson, analyste en chef chez CMC Markets UK.

La Bourse de New York a en effet conclu en baisse lundi, sujette à des prises de bénéfices après des records vendredi.

« Malgré la légère baisse d'hier, le moral des investisseurs reste globalement positif, la plupart des discussions et des réactions sur les réseaux sociaux portant davantage sur la Super Ligue européenne que sur les fortes baisses observées sur le bitcoin et l'Ethereum », constate Michael Hewson.

De nombreuses entreprises publieront leurs résultats dans la journée, dont le groupe de luxe Kering en France, mais aussi Johnson & Johnson, Procter & Gamble et Netflix aux Etats-Unis.

Valeurs à suivre

Danone : le chiffre d'affaires du groupe a reculé de plus de 9% au premier trimestre 2021, lesté par la crise sanitaire et des taux de change défavorables, mais Danone compte sur un retour à une « croissance rentable » au second semestre.

Investissez dans les PME françaises - 3 plateformes comparées

Air France-KLM : la société franco-néerlandaise a annoncé lundi le succès de son augmentation de capital de 1,036 milliards d'euros, une étape dans le plan de soutien au groupe aérien accablé par la crise du Covid-19. L'Etat français va voir sa participation doubler à 28,6%.

Atos : le géant informatique français a annoncé mardi avoir réalisé trois acquisitions pour se renforcer dans les secteurs du numérique, de la cybersécurité et du « Big Data », à l'occasion de la publication de ses ventes du premier trimestre 2021, qui ont par ailleurs légèrement baissé.

Vivendi : le tribunal civil de Milan a condamné lundi le géant des médias Vivendi à payer 1,7 million d'euros de dommages et intérêts à Mediaset pour être revenu sur un accord de partenariat, une somme qui reste cependant largement en dessous des 3 milliards d'euros réclamés par le groupe italien.

Crédit agricole : le conseil d'administration de la banque italienne Credito Valtellinese (Creval) a jugé lundi insuffisant le nouveau prix de 12,20 euros par action proposé par Crédit Agricole dans le cadre de son OPA visant à racheter l'intégralité des titres de son homologue italienne.