Privatisation FDJ : pourquoi mes 5 000 euros sont-ils coincés sur mon PEA ?

FDJ
© OceanProd - stock.adobe.com

Vous avez réservé plus de 2 000 euros d’actions Française des Jeux courant novembre ? Dans ce cas, la somme dépassant ce seuil n’a que partiellement été investie. Mauvaise surprise : impossible de retirer les sommes non investies en actions FDJ de votre PEA !

Question de Thierry, le 6 décembre :

« J'ai ouvert un PEA récemment pour investir dans les actions FDJ et j'ai du provisionner le compte des 5 000€ demandés lors de la réservation. N'ayant eu qu'une partie de cette somme investie, la banque refuse aujourd'hui de me restituer la somme non utilisée sur mon compte courant, prétextant que tout retrait d'un PEA avant 5 ans entraîne sa clôture. »

Pour pouvoir participer à la phase de réservation d’actions FDJ, il fallait nécessairement ouvrir (ou posséder) un Plan d’épargne en actions (PEA) ou un compte-titres. Et provisionner le compte espèces de la somme dédiée aux actions FDJ. De nombreux investisseurs sont probablement dans la même situation que Thierry car, initialement, un seuil de 5 000 euros avait été annoncé pour réserver des actions donnant droit aux actions gratuites (une pour dix achetées, en cas de détention pendant 18 mois).

Le succès de la privatisation auprès du grand public ayant été supérieur aux attentes, le seuil de réservation a été revu : jusqu’à 2 000 euros tout investisseur particulier a été servi à 100%, au-delà à hauteur de 10% jusqu’à 5 000 euros. Autrement dit, un investisseur particulier possède suite à l'introduction au maximum 117 actions FDJ pour environ 2 300 euros au prix initial.

Que faire des 2 700 euros non investis ?

La banque de Thierry, qui ne veut pas clore son PEA, est-elle dans son droit en refusant de retirer les 2 700 euros non investis ? Oui, répond la communication de la banque en question, le Crédit Mutuel : « A ce jour, il n’y a pas d’exception réglementaire pour effectuer un retrait sur un PEA dans le cadre d’une privatisation pour le solde non investi. »

Contactée, l’Autorité des marchés financiers (AMF) confirme en rappelant les contraintes inhérentes au Plan d’épargne en actions. Notamment que tout retrait partiel avant 5 ans de détention, quel qu’il soit, entraîne la clôture du PEA. Les seules exceptions étant liées à des accidents de la vie (invalidité, licenciement, etc.) ou à la reprise ou création d’une société par l’épargnant ou son conjoint. L’AMF rappelle en outre qu’il était possible de réserver des actions FDJ via un compte-titres, plus souple. De fait, le choix de ce dernier n’aurait donc pas conduit à cette même situation, puisqu'il est possible d'effectuer un retrait partiel. Aucune vente forcée ni aucun abus à signaler, donc, dans ce cas précis. Il ne reste plus aux personnes ayant ainsi des sommes non investies végétant sur le compte espèces de leur PEA qu’à diversifier leurs actifs pour limiter les risques.

L’exemple de Thierry illustre en revanche un biais de l’engouement de cette vente en masse d’actions FDJ : le manque de conseil personnalisé fourni aux clients investisseurs dans le cadre de cette très médiatique opération de privatisation.

Lire aussi : Privatisation de la FDJ : et si l’Etat avait eu tout faux ?

Partager cet article :

© MoneyVox / BL / Décembre 2019

Commentaires

Me prévenir en cas de nouveau commentaire
Publié le 17 décembre 2019 à 17h39 - #1Blitz

Ça c'est du grand art, du fricfrac de haut vol, bravo...des milliers d'actionnaires minoritaires et un joli cadeau aux banques...Il y a "Kigliss" le roi de la vaseline qui entre en bourse, c'est le moment, foncez, investissez...

Trouvez-vous ce commentaire utile ?05
Publié le 17 décembre 2019 à 18h55 - #2Djack
  • Homme
  • Essonnes

Exemple qui révèle tout de même un défaut d'information de la part de banque (?) ou de curiosité de la part de l'investisseur , sur le fonctionnement d'un PEA, la différence avec un CTO, sur la nécessaire diversification des investissements boursiers (ou autres d'ailleurs, règle de bon sens consistant à ne pas "mettre tous ses œufs dans le même panier).
On peut polémiquer sur tout et sur rien... mais en l’occurrence cette personne était prête à "miser" 5K sur FDJ (ce qu'il peut toujours faire d'ailleurs en se servant du solde disponible sur son PEA pour compléter sa ligne FDJ ... ou mieux, cibler une ou deux autres valeurs, ou encore un OPCVM éligible).
Au pire, il y a toujours possibilité de revendre les actions achetées, de clore le PEA, et de récupérer la PV déjà réalisée (moins 30% de PFU).
Polémique inutile donc.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?31
Publié le 17 décembre 2019 à 21h09 - #3Yol12
  • Homme
  • 35 ans

Pour infos:
Au crédit agricole il est possible de passer un ordre sans faire de versement préalable sur le compte espèces PEA.
1/ si l ordre abouti le compte est débité
2/ si l'ordre n abouti pas le compte n est pas débité.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?40
Publié le 18 décembre 2019 à 15h00 - #4Gut
  • Homme
  • OLIVET
  • 75 ans

J'ai ouvert un pea en début d'année et j'ai souscrit au dernier moment pour ne pas avoir de liquidités bloquées. Tout titulaire de pea sait cela, tanpis pour les impulsifs qui se sont précipités avant de connaître la dernière règle du jeu. C'est plutôt au gouvernement qu'il faut s'en prendre pour avoir laissé planer le doute sur les quantités attribuées par pur intérêt mercantile. C'est bien cynique mais cela ne m'étonne pas de la part de nos dirigeants actuels.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?11
Publié le 18 décembre 2019 à 17h28 - #5Blitz

Là où il me faut trois lignes pour secouer l'unique neurone de certains, il en faut une vingtaine à d'autre...pour vous endormir...
Dernière en date, le racket de la provision pour participation aux bénéfices (PBB) des assurances vie !
On verra si à terme la police, la gendarmerie, l'armée...porteront encore indéfiniment une République menée par des escrocs...Pas sur que tout ce monde accepte encore longtemps qu'on touche à leur grisbi...Quand on aura plus rien...ON IRA SE SERVIR !

Trouvez-vous ce commentaire utile ?04
Publié le 18 décembre 2019 à 18h22 - #6Djack
  • Homme
  • Essonnes

@Blitz ... et à part l'invective ?

Trouvez-vous ce commentaire utile ?02
Publié le 18 décembre 2019 à 19h54 - #8Blitz

Des millions de"Sans-dent" qui auront faim...miammiam...

Trouvez-vous ce commentaire utile ?02
Publié le 18 décembre 2019 à 21h26 - #9Djack
  • Homme
  • Essonnes

@Blitz ... je vois,...sans dents ou sans neurones ?

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 20 décembre 2019 à 08h30 - #10jff74
  • Homme
  • Haute savoie
  • 73 ans

L'achat de dix actions, et leur conservation durant dix-huit mois, permet également d'en acquérir une gratuitement.
L'investissement en bourse ne doit pas se faire pour 3 jours surtout dans le cadre d'un PEA. Vous pouvez revendre mais les euros restent sur le compte pour être diversement investi, principe de base de la bourse.
Les règles sont définies depuis 1992 et font l'objet de la signature d'un contrat (à lire bien entendu)
PS
le mauvais temps c'est la faute à l'état, le beau temps c'est la faute à l'état, l'ignorance c'est la faute à l'état, la bêtise c'est la faute à l'état, les remarques sans queue ni tête c'est la faute à l'état...........MDR ......LOL

Trouvez-vous ce commentaire utile ?20
Publié le 10 janvier 2020 à 17h39 - #11yp
  • Homme
  • Beaumont
  • 69 ans

il est toujours possible de retirer les especes avant 5 as mais les pv sont imposables

Trouvez-vous ce commentaire utile ?
Publié le 10 janvier 2020 à 17h43 - #12yp
  • Homme
  • Beaumont
  • 69 ans

d'autre part quand j'achete des actions sur mon pea je ne mets pas les liquidités prealablement sur le compte especes du pea, mais l'achat est debité sur mon compte dav (compte cheque) au credit la bricole

Trouvez-vous ce commentaire utile ?10

Ajouter un commentaire