BNP Paribas et Crédit Mutuel ont annoncé jeudi « un partenariat stratégique et industriel » en matière de télésurveillance, dans un communiqué.

Les deux banques sont entrées en « négociation exclusive » pour l'acquisition de 100% de Protection 24, filiale de télésurveillance de BNP Paribas, par Euro Protection Surveillance (EPS), filiale du Crédit Mutuel, également dédiée à la télésurveillance.

En échange, BNP Paribas entrera au capital d'Euro Protection Surveillance, en tant qu'actionnaire minoritaire.

« Ce projet industriel nous renforcerait mutuellement dans nos capacités à proposer aux clients une offre performante en matière de télésurveillance, en vue de poursuivre la croissance de l'activité en France et en Belgique », se sont félicités Thierry Laborde, directeur général adjoint de BNP Paribas, et Marguerite Bérard, directrice des réseaux France de la banque, cités dans le communiqué.

L'opération doit se finaliser d'ici à l'été 2021 et le nouvel ensemble disposera d'un parc de plus de 586.000 abonnés.

« Cet accord permettrait à nos réseaux et à nos filiales de poursuivre le développement de la télésurveillance en proposant un service de qualité à nos clients », ont confié Daniel Baal, directeur de Crédit Mutuel Alliande Fédérale, et Frantz Rublé, président d'Euro-Information, une société du Crédit Mutuel coactionnaire d'EPS.

Banque pour les jeunes : comparatif des offres pour les étudiants et jeunes actifs

EPS développe depuis 1986 des systèmes d'alarme et de télésurveillance, principalement sous la marque Homiris.

Protection 24, filiale de BNP, a été créée à la fin des années 1990 avec la société Atos.