D’après nos informations, BNP Paribas a annoncé ce 20 janvier devant les représentants du personnel une baisse de 5% du nombre de conseillers bancaires particuliers d’ici fin 2022.

BNP Paribas s’apprêterait à tailler dans les effectifs de sa banque de détail. D’après nos informations, la banque aurait annoncé ce 20 janvier aux représentants du personnel la baisse de 5% des effectifs de conseillers bancaires d’ici fin 2022. Cela représenterait 300 postes en moins de chargés de clientèle des particuliers… Les conseillers professionnels n’étant pas concernés. Ces suppressions vont se faire sans plan de licenciement, uniquement via des départs « naturels », des départs à la retraite ou encore des ruptures conventionnelles.

Ce plan de réduction d'effectifs irait de pair avec une refonte de la typologie des conseillers bancaires. Selon nos informations, le nombre de conseillers spécialisés (immobilier, épargne financière...) serait réduit de moitié. Progressivement, deux types de conseillers particuliers vont perdurer : les conseillers de proximité, plutôt généralistes, et les conseillers Affinité. Ces derniers ciblent les clients non appétents aux outils numériques et ceux ayant des problématiques plus pointues comme la gestion d’un investissement locatif, la préparation de la retraite ou encore faisant face à des enjeux de transmission de patrimoine. Contactée par MoneyVox, BNP Paribas n’a pas réagi à ces informations.

Jusqu'à 120 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif de banques en ligne

Dans le détail, les conseillers bancaires Affinité, en test depuis plus d’un an, vont progressivement être déployés à l’ensemble de la France. D'après nos informations non confirmées par BNP, leur déploiement débuterait au cours du second semestre 2021 à mesure qu’ils recevront une formation spécifique. Autre particularité de ces conseillers Affinité : ils disposent d’un portefeuille clients réduit par rapport à un conseiller généraliste qui peut avoir en charge des centaines de personnes. Mais, en contrepartie, BNP Paribas facture 12 euros par mois ce service premium.