La banque centrale suisse, qui publie régulièrement le détail de ses comptes, s'attend à un bénéfice d'environ 21 milliards de francs suisses (19 milliards d'euros) pour l'exercice 2020, a-t-elle annoncé vendredi, grâce notamment au vif rebond des marchés boursiers.

L'an passé, ses placements en devises étrangères, qui se composent notamment d'actions et d'obligations, ont réalisé un gain de 13 milliards de francs suisses, selon ses estimations provisoires, a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Son stock d'or, bien que resté inchangé, a quant à lui dégagé une plus-value de 7 milliards de francs suisses, a précisé la Banque nationale suisse (BNS) qui donne un premier aperçu de l'évolution de ses résultats pour l'année écoulée.

Ses positions en francs suisses ont quant à elles enregistré un bénéfice d'un peu plus de 1 milliard de dollars.

Pour mener sa politique monétaire, la banque centrale suisse s'appuie sur un vaste portefeuille de placements qui lui permet d'intervenir sur les marchés monétaires afin de lutter contre la surévaluation du franc suisse.

Elle rend régulièrement compte de l'évolution de ses résultats, qui peuvent varier sensiblement d'un trimestre à l'autre mais aussi d'une année à l'autre au gré de l'évolution des marchés.

Par comparaison, la BNS avait dégagé un bénéfice de 48,9 milliards de francs suisses en 2019 avec l'euphorie sur les marchés boursiers mais une perte de 14,9 milliards en 2018 alors que la fin d'année avait été marquée par une brutale correction.

Protégez votre compagnon grâce à notre comparateur d'assurances animaux

En 2020, les grands indices boursiers ont connu un vif rebond malgré les inquiétudes pour l'économie mondiale après un krach en mars déclenché par la crise sanitaire.

Les résultats de la BNS sont très suivis en Suisse dans la mesure où elle reverse une partie de ses bénéfices à la Confédération et aux cantons. Pour 2020, elle va leur redistribuer 4 milliards de francs suisses.

La banque centrale doit publier ses chiffres définitifs pour 2020 le 1er mars.