Plan du site Rechercher
Hello Bank!

Etats-Unis : la Fed a entamé sa réunion monétaire

Immeuble de la Réserve fédérale américaine à Washington
CC AgnosticPreachersKid / Wikimedia

La Réserve fédérale américaine (Fed) a débuté mardi matin sa réunion monétaire alors que plusieurs Etats ont ordonné de nouvelles fermetures face à la résurgence des cas de Covid-19, et pendant que le Congrès discute de nouvelles mesures d'aide aux ménages et entreprises.

La réunion ordinaire de la Banque centrale américaine « a débuté à 10H00 (14H00 GMT) comme prévu », a indiqué à l'AFP une porte-parole de la Fed.

Aucune annonce spécifique n'en est attendue. La Fed devrait redire qu'elle se tient prête à mettre en œuvre toutes les mesures nécessaires pour soutenir l'économie américaine.

Les taux, qui avaient été abaissés mi-mars dans une fourchette de 0 à 0,25% face à la mise en place de mesures massives de confinement dans le pays, ne devraient pas bouger.

L'institution a en effet indiqué à de nombreuses reprises qu'elle les maintiendrait à ce niveau jusqu'à ce que l'économie américaine soit sortie de la crise, et ses responsables jugent que les taux négatifs, choisis par le Japon ou le Royaume-Uni, ne sont pas adaptés aux Etats-Unis.

Les membres du comité monétaire devraient également rappeler l'importance du soutien financier apporté par le gouvernement fédéral aux ménages et aux entreprises.

La Maison Blanche et les élus républicains au Congrès ont ainsi publié lundi soir un projet de loi prévoyant une nouvelle enveloppe de 1.000 milliards de dollars.

Les discussions ont commencé avec les démocrates, et promettent d'être tendues, à seulement 100 jours de l'élection présidentielle.

Le texte des républicains « a laissé de côté certaines priorités de la Maison Blanche, telle que la demande du président (Donald Trump) d'une réduction des charges salariales », détaille le Washington Post.

En revanche, une aide supplémentaire pour les millions de chômeurs que compte le pays est prévue, mais avec un montant nettement réduit, quelque 200 dollars par semaine comparé aux 600 dollars hebdomadaires accordés jusqu'à fin juillet.

Figurent également un nouveau chèque pour les ménages de 1.200 dollars, des prêts supplémentaires pour les petites et moyennes entreprises les plus touchées, et des fonds pour permettre aux écoles de rouvrir.

La Fed a par ailleurs annoncé mardi qu'elle allait prolonger jusqu'au 31 décembre plusieurs programmes de prêts mis en place pour aider les entreprises et collectivités à faire face à la crise, et qui devaient prendre fin « aux alentours du 30 septembre ».

« La prolongation de trois mois facilitera la planification par les potentiels emprunteurs et fournira la certitude que les prêts continueront d'être disponibles pour aider l'économie à se remettre de la pandémie du Covid-19 », a indiqué la Fed dans un communiqué de presse.

Ces prêts, mis en place progressivement depuis le mois de mars, « ont fourni un soutien essentiel, stabilisant et améliorant sensiblement le fonctionnement du marché et augmentant le flux de crédit vers les ménages, les entreprises et les gouvernements des États et locaux », a ajouté l'institution.

« Avec cette prolongation, nous allons continuer à soutenir les prêts aux travailleurs américains, entreprises et collectivités », a commenté le Trésor américain dans un communiqué.

Partager cet article :

Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2020 Agence France-Presse.

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox
Commentaires

Soyez le premier à réagir à cette actualité !