Un compte, une carte, une appli… pour 2 euros par mois. Depuis 2 ans, les offres low cost fleurissent dans les banques françaises. Que penser de ces comptes à « 2 balles » ? Pour le savoir, nous les avons passés au crible.

C’est un nouveau standard de marché : un par un, tous les grands réseaux bancaires enrichissent leurs catalogues d’offres d’entrée de gamme à 2 euros par mois. Après le Crédit Agricole (Eko en décembre 2017), la Caisse d’Epargne (Enjoy en septembre 2018), LCL (Essentiel en avril 2019) et La Banque Postale (Ma French Bank en juillet 2019), c’est ainsi au tour de la Société Générale de s’y coller, en lançant Kapsul, disponible à partir de mardi prochain 28 janvier.

Comme ses concurrentes, Kapsul s’adresse à une clientèle soucieuse de contrôler son budget banque, quitte à se contenter de produits et services réduits à l’essentiel. Un profil de clientèle qui a justement tendance à fuir les enseignes traditionnelles, considérées comme trop coûteuses ou trop sélectives, au profit de nouvelles enseignes. D’une en particulier : Nickel, le compte bancaire à 20 euros par an, disponible en bureaux de tabac, dont le succès (1,5 million de clients fin 2019, 4 millions espérés d’ici 2024) a contribué à réveiller les « vieux » réseaux.

Qu’aurez-vous pour 2 euros ?

« Un compte pour payer et être payé ». La formule est justement de Hughes Le Bret, cofondateur du compte Nickel. C’est également le credo des autres comptes à 2 euros, qui s’organisent autour d’un même socle : un compte bancaire sans découvert autorisé, une carte internationale, Visa ou Mastercard, à débit immédiat et autorisation systématique, et une application mobile (faite sur mesure chez Ma French Bank ou Nickel, pas chez Kapsul, Eko ou Enjoy qui « recyclent » des applications existantes). L’essentiel, donc, pour toucher son salaire et/ou ses allocations, régler ses achats au quotidien et payer ses factures et abonnements. Plus quelques gadgets : du cashback avec Kapsul, des cagnottes chez Ma French Bank...

Il y a toutefois, entre les offres, quelques nuances qui peuvent faire la différence. La principale concerne l’accès, ou non, à un chéquier. Même si ses jours sont sans doute comptés, le chèque reste en effet utile parfois : pour régler des activités sportives ou culturelles, adhérer à une association ou encore payer certains professionnels (des médecins notamment)… C’est donc un point faible des offres de Nickel et Ma French Bank, qui n’en fournissent pas.

La seconde nuance concerne les plafonds de paiement et de retraits appliqués aux cartes bancaires. C’est-à-dire les montants maximums que vous pourrez régler ou retirer, indépendamment du solde de votre compte. En la matière, Kapsul est la moins généreuse : pas plus de 1 000 euros de dépenses par période de 30 jours, et 300 euros de retraits d’espèces sur 7 jours. De quoi couvrir les achats du quotidien, plus difficilement certains pics de dépenses, par exemple quand vous partez en vacances.

KapsulEKOEssentielEnjoyNickelMa French Bank
Carte bancaire
Réseau
Visa + CBMastercard + CBMastercard + CBVisa + CBMastercardVisa + CB
Plafond de paiements (30 jours)
1 000 €1 200 €2 500 €1 200 €1 500 €3 000 €
Plafond de retraits (7 jours)
300 €300 €700 €300 €300 €1 000 €
Chéquier

Oui

Oui

Oui

Oui

Non

Non

Paiement mobileApple Pay, PaylibPaylib

Non

Apple Pay, Paylib, Samsung Pay

Non

Apple Pay, Paylib

Que vous faudra-t-il payer en plus ?

On a souvent reproché aux banques de « surfacturer » leurs clients en leur vendant des packages remplis de services inutiles. Aucun risque avec les comptes à 2 euros : hors paiements du quotidien, tout ou presque est facturé à la pièce.

Le principal poste de surcoût potenteil concerne les retraits d’espèces. Attention en effet à ne pas retirer n’importe où : seule Ma French Bank étend la gratuité à tous les retraits, quel que soit le distributeur automatique. Les autres sont plus restrictives, en limitant la gratuité aux DAB de leur réseau (Société Générale, LCL) et/ou à un certain nombre de retraits : 15 par an au Crédit Agricole, 4 par mois à la Caisse d’Epargne.

Autre point de vigilance, les paiements et retraits hors zone euro. Si vous êtes amateurs de voyages, privilégiez Ma French Bank, qui ne les facturent pas. Et évitez Eko, Essentiel et Enjoy, chez qui la facture va monter très vite. Enfin, mieux vaut être autonome pour vos opérations ! Avoir recours, quand c’est possible, à un conseiller en agence, par exemple pour faire un virement, coûte très cher : jusqu’à 5 euros pièce à la Société Générale !

KapsulEKO1EssentielEnjoy1NickelMa French Bank
Retraits en euros1 € 21 € 2 à partir du 26e par an1,05 € 21 € 2 à partir du 4e par mois1 €Gratuit
Paiements devises1 €
(gratuit sous 10 €)
0,20 € + 2,30%1,20 € + 2,85%2,80%, plafonné à 6,50 €1 €Gratuit
Retraits devises3 €3,50 € + 2,40%3 € + 2,85%3,30 € + 2,80%2 €Gratuit
Dépôts d'espècesGratuitGratuitGratuitGratuit2% du montant

Non

Virement initié en agence5 €4,10 €4,80 €

Non

Non

Non

Chèque de banque20 €NC25,50 €

Non

Non

Non

Rejet de chèque30€ ou 50 € selon le montant du chèque

Non

Non

Rejet de prélèvementMontant du paiement plafonné à 20 €10 € à partir du 2e par moisMontant du paiement plafonné à 20 €
Tarifs au 1er janvier 2020
1 Les tarifs peuvent varier selon les caisses régionales. Tarifs de référence pour EKO : CA Ille-et-Vilaine ; pour Enjoy : CE Bretagne-Pays de Loire
2 Gratuit pour les retraits dans les DAB de l'enseigne

La différence est dans l'agence

C’est le véritable point fort des comptes à 2 euros des grandes enseignes : en concevant leurs offres low cost, la Société Générale, le Crédit Agricole et LCL ont pris soin de ne pas fermer l’accès aux agences et à leurs conseillers, évitant ainsi de créer une catégorie de clients de seconde zone. Avec une idée derrière la tête : les encourager à s’équiper de produits supplémentaires, à monter en gamme et, au final, à payer plus cher.

Les clients Kapsul, Eko et Essentiel peuvent ainsi se rendre en agence pour déposer un chèque ou du cash, mais aussi pour discuter épargne, crédit ou assurance avec un conseiller. Un choix, bizarrement, que n’a pas fait la Caisse d’Epargne : les clients Enjoy doivent se contenter d’une plateforme téléphonique.

C’est à l’inverse la grande limite des offres de Nickel et et surtout de Ma French Bank. Cette dernière - pourtant adossée à La Banque Postale et son impressionnant réseau de bureaux de poste - a fait le choix, passé l’ouverture du compte, d’imposer à ses clients un relation 100% à distance et donc de leur fermer l’accès, non seulement au chéquier, mais aussi aux produits d’épargne, au prêt personnel ou au crédit immobilier.

KapsulEKOEssentielEnjoyNickelMa French Bank
Accès à un conseiller dédié

Oui

Oui

Oui

Non

Non

Non

Remise de chèques

Oui

Oui

Oui

Oui

Non

Non

Dépôts d'espèces

Oui

Oui

Oui

Oui

(payant)

Non

Epargne

Oui

Oui

Oui

Oui

Non

Non

Crédits

Oui

Oui

Oui

Oui

Non

Oui

Assurances

Oui

Oui

Oui

Oui

Non

Oui

Bilan : peut-on se contenter d’un « compte à 2 balles » ?

Dans le cas de Nickel et de Ma French Bank, la réponse est clairement non. Les deux offres sont en effet trop limitées pour couvrir l’ensemble des besoins bancaires d’un client, sauf s'il est peu exigeant. Si vous utilisez ou recevez des chèques, si vous avez des projets d’épargne ou d’achat immobilier, vous serez contraints de disposer, ailleurs, d’un autre compte bancaire, qu’il vous faudra payer, et sans doute plus de 2 euros.

La réponse est plus nuancée pour les autres. Kapsul, Eko, Essentiel, voire Enjoy, sont conçues pour couvrir, dans la durée, les besoins de certaines catégories de clients, et même les accompagner dans leurs projets. Toutefois, si vous souhaitez dépenser sans compter, bénéficier de la sécurité d’un découvert autorisé, voyager hors des frontières européennes, et que vous êtes à l’aise avec les interfaces numériques, mieux vaut aller voir ailleurs, par exemple du côté des banques 100% en ligne.

Pour aller plus loin : le comparatif des offres des banques en ligne