Ce 8 février, le Crédit Agricole lance commercialement sa néobanque pour les professionnels Blank. Celle-ci met en avant l’argument de la proximité pour se démarquer de la concurrence. Sa formule de compte débute à partir de 7 euros par mois.

Quelques mois après le Crédit du Nord avec Prismea, c’est au tour du Crédit Agricole de faire officiellement son incursion dans la banque en ligne pour les entreprises. Le groupe a annoncé en effet, ce lundi 8 février, le lancement commercial de Blank, sa néobanque dédiée aux professionnels. Elle cible, plus précisément, les 4 millions de travailleurs indépendants en France. Et pour les inciter à la découvrir, 3 mois d’abonnement sont offerts.

2 formules vendues à partir de 7 euros par mois

L’offre de Blank s’articule autour de 2 formules, proposées à partir de 7 euros par mois pour les micro-entreprises. Pour ce tarif, le client bénéficie d’un compte avec une carte bancaire, ainsi que 20 virements par mois, facturés au-delà 0,50 euro par opération, et la possibilité d’encaisser un chèque gratuitement par mois. Quelques outils administratifs, comme un service d’édition de devis et de factures, sont intégrés à cette formule de base. Elle est complétée par des assurances dont une couverture des moyens de paiement et des protections contre la maladie, les accidents ou les retards lors des déplacements professionnels.

Facturée à partir de 15 euros mensuels, la seconde offre, plus haut de gamme, intègre plus d’opérations gratuites (par exemple 50 virements mensuels). Elle comprend surtout des services accrus, comme une assistance comptable joignable par téléphone, et un bouquet étoffé d’assurances avec, par exemple, le doublement de la garantie constructeur pour le matériel acheté avec la carte Blank.

Dans les mois à venir, l’offre de Blank sera complétée par de l’affacturage, des terminaux de paiement, de nouveaux services tels que la création de sa micro-entreprise en ligne ou encore le scan des notes de frais pour faciliter la comptabilité. Disponible actuellement uniquement sur application mobile, le compte professionnel Blank pourra, dans un second temps, être piloté sur ordinateur. « À l'été 2021, Blank prévoit d'étoffer son offre avec des services supplémentaires comme le développement d'un environnement desktop pour le compte de paiement, en complément du mobile », promet la néobanque pour les pros.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Mise en avant du service client

« Devis, factures, agrégation bancaire, exports comptables… Blank met tout en œuvre pour les accompagner au mieux dans leur quotidien d'indépendants : messagerie 7j/7, service client par téléphone… », assure la jeune pousse par communiqué. Le service client et la proximité sont en effet les principaux arguments commerciaux mis en avant.

Preuve en est, la néobanque s’est choisie comme ambassadeur Florent Quassandier, menuiser, présenté comme étant le premier client de Blank. « La néobanque où j’étais avant n’avait comme plus-value que de pouvoir déposer des chèques en agence, mais sans interlocuteur humain, ni de suivi, et une interface qui ne me plaisait pas tellement. Chez Blank, j’ai trouvé ce suivi d’entreprise, ce côté humain et surtout cette béquille administrative qui me soulage vraiment des tâches annexes chronophages à mon activité », explique-t-il dans un entretien filmé.

Voir aussi le comparatif d’une sélection de comptes pour auto-entrepreneurs