Vous partez en vacances et vous allez louer une voiture ? Dans ce cas de figure, votre assurance auto habituelle est-elle suffisante ? Est-il préférable de souscrire une option supplémentaire ou faut-il miser sur sa carte bancaire ?

L'assurance est-elle comprise dans la location de la voiture ?

La voiture doit être assurée par le loueur car l'assurance auto est obligatoire en France. De votre côté, vous devez être couvert minimum au tiers pour indemniser les dommages matériels et corporels infligés à autrui. C'est ce que l'on appelle la responsabilité civile. Celle-ci est la plupart du temps incluse dans le contrat du loueur.

Ensuite, pour éviter de payer très (très) cher en cas de sinistre matériel ou corporel, on vous propose des options : assistance dépannage en cas de panne, garantie conducteur qui protège la personne au volant d'une voiture en cas d'accident de la route même lorsque sa responsabilité est engagée ou rachat de franchise en cas de somme importante à débourser après prise en charge.

Pour une citadine, il faut compter entre 15 et 30 euros par jour de location pour une couverture optimale, selon le site spécialisé Serenitrip. Sans surprise, plus la gamme du véhiucle est haute, plus le prix est élevé.

Suis-je obligé de souscrire à l'assurance du loueur ?

Non. Vous pouvez aussi solliciter votre assureur habituel si vous conduisez un véhicule à l'année. Celui-ci peut vous faire une offre selon votre profil conducteur. Mais des assureurs comme Serenitrip propose des contrats courts d'assurance auto à partir de 5 euros par jour et garanti « sans mauvaise surprise » en cas de sinistre.

Ma carte bancaire me couvre-t-elle quand je loue une voiture ?

Souvent, les cartes haut de gamme sont vues comme un Graal au moment des vacances. Visa Premier, Mastercard Gold ou American Express sont connues pour prendre en charge la perte d'une valise lors d'un voyage en avion mais sont-elles utiles en cas de location de voiture ? Ces cartes proposent le rachat de franchise ce qui est très utile car les montants peuvent être élevés selon le véhicule loué et le profil du loueur (3 ans de permis ou 25 ans minimum exigés) mais aussi en cas de dommages ou de vol.

Renseignez-vous surtout pour éviter de souscrire deux fois la même garantie.

Comment s'y retrouver à l'étranger ?

A l'étranger, lors de la location de votre voiture, on va vous proposer également des options. Celles-ci sont techniquement identiques à celles que l'on trouve en France mais elles sont formulées en anglais pour faciliter leur compréhension à l'étranger. Les plus courantes sont celles-ci :

  • l'option « CDW » pour Collision Damage Waiver permet de baisser le niveau de franchise, soit l'équivalent du rachat de franchise
  • l'option « TP » pour Theft Protection limite la responsabilité du conducteur en cas de vol ou de détérioration du véhicule ;
  • l'option « PAI » pour Personal Accident Insurance protège les personnes présentes dans le véhicules contre les dommages corporels.

A ce sujet, le centre européen des consommateurs appelle les clients à la prudence lors de la location d'une voiture, notamment via un courtier. En effet, 55% de ceux contrôlés par la Commission européenne « manquent de transparence sur les conditions de location, sur le prix total à payer, sur les dommages couverts par l'assurance, sur les frais supplémentaires (kilométrage, jeune conducteur...) ou encore sur qui, du loueur ou de l'intermédiaire, est à contacter en cas de problème. »

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

Quelles sont les exceptions les plus courantes ?

Les sites des assureurs et ceux des loueurs citent principalement le vol ou la perte des clés, les sinistres liés à la conduite en état d'ivresse, de prise de médicaments, de stupéfiants, les dommages survenus alors que le véhicule aurait déjà dû être restitué ; les faux papiers ou les fausses informations personnelles ou la tentative de suicide comme les exceptions habtuelles pour une couverture optimale.

Quel contrat d'assurance pour une location de voiture entre particuliers ?

En passant par une plateforme de location de voiture entre particuliers, il vous sera proposé une police d'assurance au tiers de base, comme chez un loueur professionnel. Des garanties sont aussi proposées en option.

Pour les locations de particulier à particulier sans passer par un intermédiaire, le loueur propriétaire doit se rapprocher de son assureur. Le contrat auto souscrit doit permettre l'usage du véhicule à des fins commerciales et la conduite par un tiers non membre de la famille.

Le locataire doit de son côté présenter une attestation d'assurance pour l'assurance du propriétaire afin de garantir la prise en charge en cas de dommages.

Assurance auto : changez de contrat