Thierry Derez, PDG de l'assureur mutualiste Covéa (MAAF, MMA, GMF), quitte la présidence pour se concentrer sur son rôle de directeur général, a annoncé mardi son directeur de cabinet, à l'occasion du bouclage du rachat du réassureur PartnerRe.

« L'idée, c'est que Thierry Derez puisse se consacrer pleinement à la construction du groupe », a expliqué à des journalistes Sylvestre Frezal, directeur de cabinet de M. Derez.

Il est remplacé « depuis le 1er juillet » à la présidence du conseil d'administration par Michel Gougnard, auparavant président du fonds de garantie des assurances obligatoires et administrateur de Covéa.

L'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution, régulateur du secteur, s'est à plusieurs reprises prononcée en faveur d'une dissociation des fonctions de directeur général et de président chez les assureurs, sans que cela ne fasse jusqu'à maintenant plier M. Derez.

Covéa a également annoncé mardi la finalisation du rachat du réassureur PartnerRe à la holding Exor, dont l'activité consiste à assurer des assureurs.

Pour faire face à la montée des « grands risques » -comme la pandémie, les risques politiques, climatiques ou encore de cybersécurité-, Covéa juge nécessaire d'obtenir une expertise internationale, a expliqué François Bucchini, conseiller de M. Derez .

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

« Ce que nous achetons aujourd'hui, c'est non seulement le chiffre d'affaires (de 8,2 milliards d'euros en 2021, NDLR) mais c'est aussi et surtout la compétence d'une équipe qui est réputée », a-t-il poursuivi.

Annoncée fin 2021 pour 9 milliards de dollars, la transaction s'est finalement conclue pour 9,136 milliards (7,9 milliards d'euros, le groupe s'étant prémuni contre les variations de changes), une revalorisation qui s'explique par « une belle année 2021 » pour PartnerRe, a précisé M. Frezal.

Le nouveau groupe pèsera 26 milliards d'euros de chiffre d'affaires en année pleine et réalisera un tiers de son activité dans la réassurance.