CNP Assurances a annoncé jeudi un bénéfice net au premier trimestre en hausse de 2,7% sur un an, à 316 millions d'euros, cependant amoindri par des provisions.

Le groupe a en effet doté la « provision pour participation aux excédents » de 172 millions d'euros, « par prudence » et « compte tenu des incertitudes pouvant survenir d'ici la fin de l'année », a commenté auprès de l'AFP Thomas Behar, directeur finance de CNP Assurances.

Cette provision représente une mise en réserve des bénéfices des contrats d'assurance vie réalisées sur l'année, afin de les distribuer plus tard, en cas de mauvaise passe, ce qui lisse les rendements.

Le chiffre d'affaires s'est élevé à 9,8 milliards d'euros, en hausse de 25,3% sur un an, dopé par l'acquisition des activités assurance vie de l'ex-Aviva Italie. L'Italie est devenu le deuxième marché de CNP Assurances, passant devant le Brésil.

A périmètre et change constants, la hausse du chiffre d'affaires est de 5,5% et a été porté par l'international (+16,5%), les ventes en France ayant diminué de 0,3%.

L'exposition de CNP Assurances en Russie est limitée à 19 millions d'euros, sur un bilan de 400 milliards.

Assurance auto : économisez jusqu'à 340 € grâce à notre comparateur en ligne

La Banque Postale a annoncé lundi le lancement d'une offre publique d'achat (OPA) simplifiée sur CNP Assurances, qu'elle détenait à 85%, avec l'objectif de dépasser le seuil des 90% d'ici au 31 mai pour retirer l'assureur de la cote, et constituer un grand pôle financier public.