Le gouvernement compte proposer « des mesures nouvelles » pour « renforcer » la branche autonomie de la Sécurité sociale, a indiqué Jean Castex mercredi, sans toutefois se prononcer sur une loi concernant la dépendance, pourtant promise par Emmanuel Macron.

Le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS), qui sera présenté en Conseil des ministres le 6 octobre, portera notamment « des mesures nouvelles en vue de renforcer la 5e branche de la Sécurité sociale », a indiqué le Premier ministre à l'issue du Conseil des ministres et du dernier séminaire gouvernemental du quinquennat.

Il n'a pas donné de précisions sur le type de mesures qui seront présentées.

La 5e branche de la Sécurité sociale, dite « autonomie », a vu le jour le 1er janvier 2021, pour tenter de faire face à la hausse des dépenses liée à l'augmentation du nombre de personnes âgées dépendantes.

Dans ce contexte démographique tendu, Emmanuel Macron avait promis en 2018 une loi sur la dépendance des personnes âgées, qui devait être votée « avant la fin de l'année » suivante, mais n'a toujours pas été présentée.santé

Assurance auto : économisez jusqu'à 340 € grâce à notre comparateur en ligne

« Dans le champ de l'autonomie des personnes âgées et de la prise en charge de la dépendance, ce défi du vieillissement, cette meilleure prise en compte du handicap, nous devons continuer de nous y préparer, même s'il ne prendra toute son ampleur que de manière progressive », a seulement ajouté M. Castex mercredi, sans plus de précisions et sans évoquer la possibilité d'une loi.