Les assureurs poussent de plus en plus les épargnants à diversifier leurs placements : taux bonifiés, absence de frais, versements plafonnés... Les professionnels de l'assurance vie multiplient les initiatives pour limiter les placements sur les fonds en euros. Alors peut-on encore aujourd'hui investir à 100% sur un fonds garanti ?

En souscrivant une assurance vie, l'épargnant a la possibilité de placer son argent sur du long terme pour le faire fructifier. Mais il en souhaite pas forcément prendre des risques pour investir sur des unités de compte (UC). Ces placements non garantis car dépendants des fluctuations des marchés, mais potentiellement plus rémunérateurs, sont de plus en plus populaires dans les contrats d'assurance vie. La part des cotisations en unités de compte a atteint 39% en 2021 et 40% au cours du premier trimestre 2022, selon les chiffres de France Assureurs.

Les assureurs poussent à la diversification

Logique ? L'inflation a atteint au mois de juin 5,8%, sur un an, et les rendements des fonds en euros stationnent désormais pour la plupart légèrement au-dessus de 1%. Dans ces conditions, choisir d'investir une partie de votre assurance vie sur des UC semble légitime, afin d'essayer de bonifier vos performances.

Assurance vie : quelles unités de compte choisir pour battre l'inflation ?

Mais si les unités de compte « cartonnent », ce n'est pas uniquement parce que les épargnants s'adaptent à la conjoncture. Les assureurs poussent aussi à la diversification. Pour éviter les afflux massifs vers le fonds euros dont le capital est garanti, certains assureurs imposent une part d'investissement en unités de compte. Au fil des années, imposer aux épargnants d'investir une part de son épargne sur les UC est même devenue une norme.

Or certains épargnants restent frileux face au risque de perte que fait courir un investissement en UC. Et si vous anticipez un gros retrait sur votre assurance vie à moyen terme, vous pouvez privilégier la prudence avec du 100% fonds en euros.

Quels sont aujourd'hui les contrats d'assurance vie qui permettent encore un investissement à 100% en fonds en euros ? Contrairement à ce que laisse entendre le discours ambiant, de nombreux contrats vous permettent encore de tout miser sur le fonds en euros. Même si les assureurs et distributeurs concernés ne vont pas forcément le mettre en avant. Voici une liste non exhaustive de ces contrats.

Ces contrats où vous pouvez verser à 100% sur le fonds en euros

ContratAssureurFrais sur versementRendement 2021
Boursorama Vie (Fonds Euro Exclusif)Generali0%1,35%
Actif General SwisslifeSwisslife0 %0,80%
Monabanq Vie Premium (Fonds Eurossima)Generali0%0,75%
Altaprofits VieGenerali0%0,75%
Puissance Selection (Fonds Eurossima)Generali0%0,80%
WeSave PatrimoineSuravenir0%1,30%
MultivieMacif0%1,15%

Contrats avec frais sur versement

Afer VieAfer0,5%1,70%
Compte Epargne Libre Avenir MIF2% 1,70%
Winalto MAAF2% maximum 1,50%
Ebène Sogecap2,50% 1,15%
Garance Epargne Garance3% maximum 2,75%
Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 500 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Prendre en compte le niveau de frais sur versement

Ce tableau sépare les contrats avec ou sans frais sur versement. Pourquoi ? Car la question des frais sur versement se pose encore plus si vous misez exclusivement sur le fonds en euros. Un exemple : vous mettez 1 000 euros sur un fonds en euros avec 2% de frais sur versement. Seuls 980 euros sont réellement investis, après ponction des frais. Avec les rémunérations actuelles des fonds en euros, il vous faudra au moins 2 ans pour que votre épargne revienne à 1 000 euros et que le contrat commence enfin à faire fructifier vos économies.

Assurance vie : 2 ans de rendement perdus à cause des frais sur versement !

Les frais sur versement varient aussi parfois selon le support choisi au sein d'un même contrat. L'assurance vie de la mutuelle MIF impose par exemple une tarification de 2% (du montant investi) vers le fonds en euros mais ne prélève aucun frais sur versement pour les unités de compte.

Sans UC... pas de bonus de rendement pour le fonds en euros

Une autre méthode est fréquemment utilisée par les assureurs pour vous inciter à miser sur les UC : la bonification du rendement. La rémunération de votre fonds en euros est bonifiée en fonction de la part de votre épargne investie en UC. On peut citer notamment le contrat Allianz Multi Epargne Vie, qui propose en 2021 un rendement moyen de 0,88% de son fonds en euros bonifié jusquà 1,19%. Même chose pour le contrat Arpèges d'Axa qui offre une performance de 0,90% pouvant aller jusquà 1,35% en 2021 selon la part investie en unités de compte. Là encore, voici un élément à garder en tête si vous visez un contrat 100% fonds en euros.

Palmarès 2022 des taux 2021 des fonds en euros de l'assurance vie

Placer sur un fonds en euros, oui... Mais pas trop

D'autres contrats sont encore accessibles pour des versements uniquement sur le fonds en euros... Mais sous certaines conditions. Pour pouvoir en bénéficier sans placer votre épargne sur des unités de compte, il ne faudra donc pas dépasser un certain montant d'investissement.

ContratAssureurFrais sur versementConditionsRendement 2021
Evolution VieAbeille Assurances0 %Versements 100% fonds en euros possible jusqu'à 30 000 euros (au-delà, investissement minumum de 30% en UC)1,31%
MoniwanGenerali2%Accessible à 100% dans la limite de 50 000 euros, dans l'année civile de l'adhésion, puis 25 000 euros par année civile les années suivantes.1,70%

L'alternative eurocroissance

Créé en 2014, le fonds eurocroissance est une autre alternative proposée par les assureurs. Ce qui la différencie du fonds en euros classique ? Le capital est garanti uniquement au bout d'une période prédéfinie (8 ans minimum).

Assurance vie : les meilleurs contrats