Les 50 épargnants du Collectif Porteurs H2O assignent en justice la filiale de Natixis IM. Leur but ? Obtenir une expertise indépendante des fonds gelés depuis l'été 2020. Plus de 1,5 milliard d'encours seraient concernés.

Le cauchemar continue. Voilà plus d'un an que plusieurs clients français de H2O Asset Management attendent réparation. Aujourd'hui, ils passent à l'attaque. L'association Collectif Porteurs H2O vient en effet d'assigner en référé la société de gestion britannique et sa maison-mère devant le tribunal de commerce de Paris.

Au sein de l'association, une cinquantaine d'épargnants et de conseillers en gestion de patrimoine réclament une expertise judiciaire indépendante des fonds de placement de la filiale de Natixis IM, gelés depuis août 2020.

Affaire H2O : Natixis tente d'éteindre l'incendie

Réputée pour ses arbitrages agressifs, H2O AM avait été épinglée une première fois en 2019 pour ses pratiques de gestions douteuses. La société avait suscité une nouvelle vague d'inquiétudes au cours de l'été 2020, avec la suspension de 8 fonds, dont 3 à la demande de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF).

En cause, d'importantes prises de position dans des actifs illiquides douteux liés au sulfureux homme d'affaires allemand Lars Windhorst. Résultat : les fonds avaient été gelés, puis les actifs illiquides isolés dans des “side pockets”, ou fonds de cantonnement.

Placements gelés : H2O dévoile le détail de ses fonds cantonnés

Un an plus tard, H2O AM a bel et bien rouvert la partie liquide de ses fonds. Mais au grand dam des épargnants, la filiale de Natixis AM a repoussé la réouverture des fonds de cantonnement, initialement prévue mi-2021.

A l'heure actuelle, les actifs placés dans les “side-pockets” demeurent donc gelés pour une durée indéterminée, empêchant toute sortie pour les épargnants concernés. Au total, ces actifs représenteraient 1,5 milliard d'euros environ.

« Certains clients ont souscrit le fonds H2O Allegro pour lequel plus de 30% des actifs sont toujours bloqués depuis deux ans. De plus, pour tous ceux qui ont souscrit ce fonds via leur contrat d'assurance vie, cela entraîne des complications administratives récurrentes car les assureurs ont des difficultés à gérer ces actifs illiquides », indique Gérard Maurin, président de l'association Collectif Porteurs H2O, interrogé par Mieux vivre votre argent.

Investissez dans l'immobilier dès 1 000 €. Notre palmarès des meilleures SCPI