Floriane, Cachemire, Infinie ou Séquoia : non, il ne s’agit pas du top 10 des dernières fragrances de parfum mais bien de quatre des assurances vie les plus vendues en France. Faut-il se ruer sur ces « best-sellers » ? Pas si sûr...

Instrument de préparation à la retraite ? Outil de succession ? Support de prévoyance ? Placement léger en fiscalité ? Support financièrement performant ? Souvent surnommée « couteau suisse de l’épargne », l’assurance vie est tout cela à la fois. Cette « assurance », ce sont toutefois les banquiers qui le vendent le mieux. Ou du moins qui en vendent le plus. Car les banques – ou plutôt les assureurs filiales des groupes bancaires – détiennent 58% de l’épargne placée en assurance vie (1). Les assureurs ayant pignon sur rue, les Allianz, Axa, Generali ou AG2R La Mondiale ? Le reste du marché ! Les plus gros gestionnaires d’assurance vie en France s’appellent bien CNP, Prédica ou ACM, les assureurs qui gèrent ces contrats distribués en agence bancaire.

Le top 10 des assureurs qui accaparent votre épargne

Sans surprise, les assurances vie drainant le plus d'argent sont des contrats bancaires, comme le montre le classement dévoilé chaque année par La Tribune de l’assurance (2). Les 10 contrats qui ont accumulé le plus de versements en 2020, malgré la baisse des taux et le contexte sanitaire, sont :

  1. Floriane (Crédit Agricole)
  2. Cachemire 2 (La Banque Postale)
  3. BNP Paribas Multiplacements 2 (BNP Paribas)
  4. Predissime 9 (Crédit Agricole)
  5. Plan assurance vie (Crédit Mutuel)
  6. Millevie premium (Caisse d’Epargne)
  7. BNP Paribas Multiplacements Priviliège (BNP Paribas)
  8. LCL Vie (LCL)
  9. Millevie Infinie (Caisse d’Epargne)
  10. Multisupport Afer (Afer/Aviva)

Verdict : uniquement des banques, à une exception près, le très prestigieux contrat Afer. Un bémol : ce classement fait apparaître les contrats les mieux garnis en masse d’épargne, qui plus est en 2020, année qui a creusé le fossé entre les gros et petits épargnants.

Comment connaître les réels best-sellers de l’assurance vie, ceux qui se vendent comme des petits pains ? En se penchant sur le nombre de contrats détenus, toujours sur la base des données de La Tribune de l’assurance. Dans ce cas, l'ordre du top 10 est totalement chamboulé. Et cela permet de savoir si ces assurances vie si populaires sont bien les « meilleures », ou non.

1 - Predissime 9 (Crédit Agricole)

Gamme phare de la banque verte depuis près d'une trentaine d'années, Predissime 9 est un véritable poids lourds du marché, avec plus de 2,6 millions de détenteurs. A noter : cette gamme se décline depuis 3 ans dans une nouvelle version, « Predissime 9 série 2 », dont l'avantage est l'accès à des options de gestion automatique et à la gestion pilotée (« Mandat Sélection ») à partir de 5 000 euros d'épargne. Rémunération du fonds en euros : 0,65% net de frais de gestion, très nettement en dessous de la moyenne du marché annoncée à 1,30% par la Fédération française de l'assurance (FFA).

  • Assureur : Prédica
  • Lancement : 1994
  • Collecte 2020 : 2,9 milliards d'euros (3)
  • Frais sur versement : 3,50% maximum sur Predissime 9 série 2 et 4,50% sur Predissime 9 « série 1 »

Pourquoi il faut regarder vos frais sur versement

Quand vous choisissez l’assurance vie de la banque, celle-ci vous facture des frais d’entrée ou sur versement. Des frais qui rognent votre épargne avant même qu'elle ne puisse être fructifiée ! Si vous déposez 1 000 euros sur un contrat facturant les versements à 3%, seuls 970 euros seront réellement déposés et il vous faudra plus de 2 ans pour récupérer les 30 euros ainsi perdus. Or, les contrats bancaires récents facturent des frais sur versement avoisinant les 3%, voire grimpant 4% ou 5% pour les plus contrats les plus anciens. Des frais que vous pouvez négocier... à condition de le savoir.

Assurance vie : 2 ans de rendement perdus à cause des frais sur versement !

2 - Plan Assurance Vie (Crédit Mutuel et CIC)

1,58 million d'exemplaires ! Le contrat Plan Assurance Vie du Crédit Mutuel (réseau Alliance fédérale, donc hors Bretagne et Sud-Ouest) et du CIC se vend en nombre puisque le même contrat se décline dans plusieurs versions, selon la catégorie de clients : Essentiel, accessible dès 50 euros d'épargne, puis Avantage à partir de 15 000 euros et Privilège au-delà de 50 000 euros. La rémunération 2020 du fonds en euros s'établit entre 1% et 1,50% selon la catégorie de clients : plutôt « généreux » pour un contrat bancaire.

  • Assureur : ACM Vie (GACM)
  • Lancement : 2009
  • Collecte 2020 : 2,8 milliards d'euros
  • Frais sur versement : 2,50% maximum (frais moindres sur les unités de compte et en gestion pilotée)

3 - Vivaccio (La Banque Postale)

Avec 1,4 million d'exemplaires, le contrat phare de La Banque Postale s'installe sur le podium des best-sellers de l'assurance vie. Proposé en plusieurs version (Initial, Essor, Vitalité, Revenus...), selon l'âge du souscripteur, l'assurance vie Vivaccio s'adresse clairement au très grand public, plus que « l'élitiste » avec Cachemire 2. De nombreux épargnants ont pioché sur leur contrat Vivaccio face à la crise, qui affiche certe une collecte brute de 560 millions d'euros, mais une collecte nette (en comptant les retraits) négative, à -391 millions d'euros selon La Tribune de l'assurance. Enfin Vivaccio a la particularité d'être l'un des contrats les moins fortement investi en unités de compte (16% en UC) : l'immense majorité de l'épargne abonde le fonds en euros, rémunéré à 0,70% en 2020.

  • Assureur : CNP Assurances
  • Lancement : 2006
  • Collecte 2020 : 560 millions d'euros
  • Frais sur versement : 3,50% maximum

4 - Multiplacements 2 (BNP Paribas)

Le million, ou presque : 991 923 contrats Multiplacements 2 sont recencés fin 2020. Pour une rémunération honnête sur le fonds en euros : 1% l'an passé, avec un bonus possible jusqu'à 1,20% selon la part de l'épargne versée sur les UC. Juste sous la moyenne, mais compétitif face à la concurrence bancaire.

  • Assureur : BNP Paribas Cardif
  • Lancement : 1990
  • Frais sur versement : 4,75% maximum

5 - Livret Vie (Macif)

Ce contrat a un temps compté un million de souscripteurs. Désormais remplacé par Multi Vie en tête de gondole chez l'assureur Macif, il n'est plus détenu qu'à 843 231 exemplaires. Ce contrat Livret Vie a une double particularité : zéro frais sur versement, et 100% de l'épargne investie sur le fonds en euros, lequel a rapporté 1,05% en 2020. Un produit parfaitement adapté au très grand public, mais qui n'est plus accessible à la souscription depuis 2018.

  • Assureur : Mutavie
  • Lancement : 1987
  • Frais sur versement : 0%

6 - Floriane (Crédit Agricole)

A l’image de Predissime 9, le contrat haut de gamme Floriane a récemment cédé sa place à une nouvelle version, Floriane 2, dont le fonds en euros rapporte 1,05% en 2020. Ce taux peut toutefois être bonifié jusqu'à 1,85%, net de frais de gestion, à condition d'investir la moitié de votre épargne en UC. Nécessitant un investisssement minimal de 5 000 euros à l'ouverture, Floriane (version 1 ou 2) s'adresse à un public plus « haut de gamme » que Predissime 9 série 2. Mais ce contrat bancaire séduit : toujours selon le relevé de La Tribune de l'assurance, il affiche la plus grosse collecte en 2020 (3,6 miliards d'euros de versements), alors qu'il n'est détenu qu'à 731 594 exemplaires. Le contrat « moyen » dépasse donc 75 000 euros.

  • Assureur : Prédica
  • Lancement : 2002
  • Frais sur versement : 2,50% maximum sur Floriane 2 et 4% sur Floriane
Comparatif livrets d'épargne : 10 offres comparées, jusqu'à 2% de rendement

7 - Érable (Société Générale)

Le contrat d'entrée de gamme de la Société Générale est détenu par 724 144 clients de la banque rouge et noire, selon le décompte de La Tribune de l'assurance. Mieux que le contrat Séquoia, destiné à une clientèle légèrement plus aisée, et son demi-million de détenteurs. L'un et l'autre rapportent 0,75% à 1,20% sur le fonds en euros en 2020, la rémunération grimpant en fonction de l'importance des sommes déposées.

  • Assureur : Sogécap
  • Lancement : 2003
  • Frais sur versement : 3% maximum sur Érable Essentiel, 4% sur Érable Evolutions

8 - Multisupport Afer (Afer)

683 591 adhérents de l'Afer détiennent le contrat multisupports, l'association revendiquant par ailleurs 756 620 adhérents au total fin 2020. Parmi les best-sellers de l'assurance vie, le contrat Afer fait sans surprise figure d'exception, dans le bon sens du terme, d'autant que l'association a récemment revu à la baisse ses tarifs appliqués aux versements. La rémunération du fonds en euros atteint 1,70%. Au dessus de la moyenne.

  • Assureur : Aviva
  • Lancement : 1976
  • Frais sur versement : 0,5% maximum sur le fonds en euros, 0% sur les UC

Lire aussi : Assurance vie Afer : « Si nous ne bougeons pas, nous sommes condamnés au 0% »

9 - Groupama Modulation

Contrat phare de l’assureur mutualiste depuis la fin des années 1990, Groupama Modulation est détenu par près de 550 000 épargnants. Le groupe Groupama Gan Vie a choisi dès 2012 de différencier la rémunération du fonds en euros selon le pourcentage d'argent investi en UC. Cette année, les épargnants les moins bien lotis ont découvert un rendement de 0,90%, lequel peut grimper jusqu'à 1,40% pour la rémunération de l'année 2020 en fonction de la part d'UC.

  • Assureur : Groupama Gan Vie
  • Lancement : 1997
  • Frais sur versement : 3,5% maximum

10 - LCL Vie

La filiale du Crédit Agricole a simplifié son offre d'assurance vie en 2018 en l'articulant autout de LCL Vie. Un contrat affichant certes jusqu'à 3,5% de frais de versement (négociables, comme dans toutes les banques) mais la fourchette de rémunération du fonds en euros est très compétitive face à la concurrence bancaire : 1,05% à 1,85% pour l'année 2020 selon la part d'UC. Une formule qui a attiré 543 607 clients.

  • Assureur : Prédica
  • Lancement : 2008
  • Frais sur versement : 3,5% maximum

D'autres « best-sellers » qui échappent aux radars

Nuances 3D, de la Caisse d'Epargne ? Cap Découverte, du Crédit Agricole ? Ou Solésio Vie (CNP Assurances) de La Banque Postale ? Tous figuraient dans le peloton de tête du très exhaustif classement de La Tribune de l'assurance voici 2 ans. Ils n'y apparaissent plus, faute de données communiquées par les assureurs. Ils échappent aux radars car ils appartiennent à la catégorie des « vieux contrats », les banques ayant mis fin à leur commercialisation. Si la Caisse d'Epargne publie encore le rendement du fonds en euros de Nuances 3D (0,80% en 2020, comme sur le plus récent Millevie Essentielle), la pratique généralisée est plutôt celle du silence sur la performance des vieux contrats. Rarement bon signe.

Voir aussi le comparatif d'une sélection d'assurance vie

Deux questions à vous poser avant d'ouvrir un contrat

Me réclame-t-on des frais sur versement (et ces frais sont-ils trop élevés) ? La rémunération est-elle décente ? Voici, sans trop vous compliquer l'esprit, les deux questions qu'il faut garder à l'esprit quand vous choisissez un contrat d'assurance vie. Certes, les plus rémunérateurs et les plus performants des contrats ne sont pas toujours les plus accessibles : il faut parfois avoir une importante épargne à justifier ou connaître les principaux rudiments de la gestion de supports en unités de compte (UC). En revanche, en vous penchant sur les frais de versement et la rémunération du fonds en euros du contrat proposé par votre banquier, vous disposez de deux éléments suffisants pour savoir si ce best-seller vaut son coût.

Pourquoi le contrat de votre banque n'est pas très intéressant

(1) Données ACPR (Autorité de contrôle prudentiel et de résolution), « Revalorisation 2019 des contrats d’assurance-vie et de capitalisation – engagements à dominante épargne et retraite individuelle ».

(2) Le classement des 100 premiers contrats d'assurance vie en 2020, magazine La Tribune de l'assurance numéro 268. Classement par collecte brute réalisée en 2020 sur la base des données communiquées par les assureurs.

(3) Source « collecte 2020 » : La Tribune de l'assurance.