Les chiffres publiés cette semaine par l’autorité de régulation le confirment : le rendement de l’assurance vie en euros, placement favori des Français, a connu l’an dernier une chute sans précédent.

C’est officiel ! Le rendement des fonds en euros de l’assurance vie est bien passé en 2019 sous la barre des 1,5%. L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), l’a confirmé dans une étude publiée cette semaine : ils ont rapporté l’an dernier 1,46% en moyenne, net de prélèvements sur encours et avant prélèvements sociaux. Dans son rapport annuel publié fin août, la Fédération française de l’assurance (FFA) avait proposé un chiffre proche : 1,5%.

Lire aussi : Assurance vie : 1,5% en 2019, avant de s'approcher de 1% en 2020

Une chute historique

Attendue, cette chute de la rémunération du premier support d’épargne des Français (1 180 milliards d’euros placés fin 2019) n’en est pas moins « historique ». C’est en effet « la plus forte observée depuis 2011 », note le gendarme du secteur financier : −0,37 point en un an. En 2017 comme en 2018, les fonds euros avaient en effet rapporté 1,83%.

Historique du rendement moyen des fonds en euros selon l’ACPR
20092010201120122013201420152016201720182019
3,64%3,38%3,02%2,91%2,80%2,54%2,27%1,93%1,83%1,83%1,46%

Comment expliquer cette dégringolade ? C’est évidemment la conjoncture économique qui est en cause. Elle est marquée, rappelle l’ACPR, « par une accélération de la baisse des taux et l’apparition de taux négatifs sur les emprunts obligataires de référence ». Notamment l’OAT 10 ans française, qui a « atteint son plus bas niveau historique en 2019 (0,13%, en moyenne, avec des épisodes de taux négatifs) ».

S’y ajoute un phénomène de rattrapage : cette baisse de 37 points de base marque en effet une « rupture dans les stratégies de revalorisation des organismes d’assurance vie qui, sur les dernières années, avaient freiné la baisse (…), malgré un environnement de taux bas persistant, pour maintenir l’attractivité des produits. »

Les contrats des grands réseaux sous la moyenne

Dans le détail, c’est l’immense majorité des encours qui ont subi des baisses de rémunération en 2019 : 85% précisément, quand 7% enregistraient une stabilité et 8% une hausse. Comme d’habitude, les contrats distribués par les grands réseaux de bancassurance (58% du marché) subissent un peu plus la conjoncture, avec un taux moyen de 1,31%, en baisse de 0,40 point.

Crédit auto : trouvez le meilleur prêt pour votre voiture !

Pour trouver des taux de revalorisation supérieurs à la moyenne du marché, mieux vaut se tourner vers les autres assureurs (1,63% de rendement moyen) et surtout vers les mutuelles d’épargne (2,33%).

A consulter : des rendements au-dessus de la moyenne avec l'assurance vie en ligne