Les bénéficiaires des minima sociaux et étudiants boursiers vont toucher 100 euros plus 50 euros par enfants à charge. Une famille avec trois enfants pourra bénéficier de 250 euros. La somme sera déposée automatiquement par virement sur votre compte bancaire.

A partir de ce jeudi 15 septembre, la prime exceptionnelle de rentrée de 100 euros, plus 50 euros par enfant à charge, sera versée à 10,8 millions de foyers. Les bénéficiaires des minima sociaux et étudiants boursiers vont notamment en profiter. Une famille avec trois enfants à charge pourra donc obtenir 250 euros, à titre d'exemple.

La somme sera déposée automatiquement par virement sur votre compte bancaire par votre Caisse d'allocations familiales. Si vous êtes inscrit au chômage, c'est Pôle Emploi qui vous la versera. Précisément, 8 millions de foyers touchant par exemple le RSA ou l'Allocation adultes handicapés (AAH) sont concernés, auxquels s'ajoutent 2,8 millions de ménages touchant la prime d'activité.

Il s'agit d'un « gage de solidarité et de justice sociale pour les familles et pour celles et ceux qui sont fortement impactés par l'inflation », a précisé le ministre Jean-Christophe Combe dans une déclaration transmise à l'AFP. « Pour les foyers ne bénéficiant pas des minima sociaux et percevant la prime d'activité (...) un versement exceptionnel et complémentaire est prévu d'ici l'automne », a ajouté le ministère.

Une prime différente de l'ARS

Cette prime exceptionnelle de rentrée a été votée dans le cadre des textes sur le pouvoir d'achat, adoptés cet été par les députées et les sénateurs.

Investissez dans la Bourse au meilleur prix ! 8 offres comparées

Cette prime exceptionnelle de rentrée n'a rien à voir avec l'allocation de rentrée scolaire (ARS), versée en deux temps en août et octroyée, sous conditions de ressources, aux familles ayant au moins un enfant scolarisé âgé de six à 18 ans.

Jusqu'à 150 euros offerts en ouvrant un compte dans une banque en ligne