A partir de janvier 2023, les bénéficiaires de MaPrimeRénov' et d'aides à la rénovation énergétique de l'Agence nationale de l'habitat vont progressivement devoir être accompagnés dans leurs projets. Un décret du 22 juillet est venu poser les conditions de cet accompagnement obligatoire.

Aide à la réalisation d'un plan de financement, études énergétiques et assistance à la prospection et à la sélection des professionnels : le service « Mon Accompagnateur Rénov' » deviendra obligatoire dès le 1er septembre 2023 pour les bénéficiaires de MaPrimeRenov', sous certaines conditions, selon un décret publié le 22 juillet au Journal Officiel.

Ainsi, l'accompagnement sera imposé pour les demandes d'aide impliquant au moins 2 postes de travaux éligibles à MaPrimeRénov', dont le coût est supérieur à 5 000 euros chacun. Le montant global de la demande d'aide doit donc, lui, être supérieur à 10 000 euros.

Mon Accompagnateur Rénov', comment ça marche ?

Mon Accompagnateur Rénov' a pour objectif d' « apporter au ménage qui souhaite réaliser un projet de rénovation énergétique, performante ou globale, tout au long de sa réalisation, les informations détaillées, objectives et adaptées à ce projet ». Il sera décomposé en trois étapes :

  • Une évaluation de l'état du logement et de la situation du ménage
  • Un audit énergétique ou la présentation d'un audit énergétique existant
  • La préparation et l'accompagnement à la réalisation du projet de travaux.
Trouvez le taux le plus bas pour votre projet immobilier !

Dans les départements et régions d'outre-mer, du 1er janvier 2023 au 1er juillet 2024, l'audit énergétique est remplacé par une évaluation énergétique qui répond à l'un des cadres de référence existant dans ces territoires.

Cet accompagnement sera réalisé par le service public de la performance énergétique de l'habitat (SPPEH), qui dispose d'un réseau de guichets d'information et de conseil, dont les compétences sont équivalentes sur l'ensemble du territoire.

MaPrimeRénov' : le top 3 des travaux que vous réalisez grâce à l'aide de l'Etat

MaPrimeRénov' Sérénité aussi concernée... dès le 1er janvier

MaPrimeRénov' n'est pas la seule aide financière proposée par l'Agence nationale de l'habitat (Anah) qui nécessitera un accompagnement obligatoire. En effet, à partir du 1er janvier 2023, les ménages qui bénéficieront d'une aide à la rénovation énergétique conditionnée à une amélioration de la performance énergétique globale du logement (comme MaPrimeRénov' Sénénité - anciennement Habiter Mieux - ou Habiter Sain, ou Habiter Serein), devront également être accompagnés.

Le décret pose toutefois une condition : MonAccompagnateurRénov' devient obligatoire uniquement pour les demandes d'aides dont le coût est supérieur à 5 000 euros TTC.

Prêt travaux : comparatif des taux et des meilleures offres