La Poste réorganise son offre d'affranchissements à compter du 1er janvier 2023. Elle met fin au passage à l'existence du timbre gris. L'Ecopli était pourtant le moins cher de tous les timbres.

C'est ce qu'on appelle avoir le sens du timing. Alors que les députés examinent en ce moment le projet de loi pouvoir d'achat, La Poste a annoncé une refonte de son offre d'affranchissements dès le 1er janvier 2023 qui se traduit par la suppression de son timbre le moins cher. Il s'agit de l'Ecopli qui coûte 1,14 euro.

Il est en effet le plus économique proposé par La Poste pour l'acheminement en France d'enveloppes et de petits colis jusqu'à 250 grammes. Il est idéal pour des envois non urgents puisque la distribution est effectuée en 4 jours ouvrés environ, à titre indicatif. Mais la rationalisation tarifaire de La Poste aura eu raison de ce timbre gris. Interrogé par MoneyVox, le groupe fait savoir que cette décision s'explique par plusieurs facteurs.

Une faible demande bien entretenue

D'une part, la volonté de ne pas complexifier la nouvelle gamme qui prévoit désormais 4 tarifs pour le courrier. D'autre part, la différence de prix avec le timbre vert à 1,16 euro est de « seulement » 2 centimes. Dernier élément : la faible demande en timbres gris. « Le timbre gris qui ne fera plus partie de la gamme courrier en 2023 ne représentait qu'un courrier par ménage par an, soit un total de 20 millions sur 7 milliards d'envois », explique La Poste.

Mais on ne peut pas dire qu'elle en est vraiment fait la promotion que ce soit sur son site internet, dans les bureaux de Poste mais également sur les automates où il n'est jamais proposé d'emblée. Le timbre gris est même absent du service MonTimbrenLigne qui permet d'imprimer directement chez soi des timbres à prix réduits.

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

Vous avez donc jusqu'à la fin de l'année 2022 pour acheter et utiliser le timbre gris avant la mise en place de la nouvelle offre tarifaire que voici.

La nouvelle offre tarifaire

L'e-lettre rouge. Principale nouveauté : la création d'une e-Lettre rouge à 1,49 euro à la place de l'emblématique timbre rouge de la « lettre prioritaire ». Dès l'an prochain, il suffira d'envoyer un document, jusqu'à trois feuillets, avant 20 heures sur le site laposte.fr ou depuis un bureau de poste, sur un automate ou avec l'aide d'un conseiller. Il sera imprimé dans la foulée, mis sous enveloppe et distribué le lendemain à son destinataire.

Le timbre vert. Les courriers acheminés avec un timbre vert, le plus utilisé pour les envois du quotidien, seront distribués en trois jours au lieu de deux aujourd'hui pour un prix identique à 1,16 euro pour des envois jusqu'à 20 grammes.

La lettre turquoise. Nouveauté dans la gamme, la « lettre turquoise services plus » sera proposée pour les envois les plus importants nécessitant une traçabilité, comme pour l'envoi d'un chèque ou de petites marchandises par exemple. Elle sera distribuée en J+2 et sera proposée à partir de 2,95 euros.

La lettre recommandée. Pour des envois qui nécessitent une preuve juridique, le service de lettre recommandée sera commercialisée à partir de 4,83 euros, contre 4,55 euros, avec un délai de distribution à J+3.