Ampoules, piles, maquillage, produits d'hygiène, produits vaisselle... ou encore du whisky : voici quelques-uns des produits faisant à ce jour partie des moins durement touchés par l'inflation, selon 60 Millions de consommateurs. Ils ne progressent pas plus de 1% sur un an alors que les prix s'envolent de 20% dans d'autres rayons.

+20% sur les viandes surgelées, +15% pour les pâtes alimentaires ou +12% sur les huiles : voici le podium des produits dont les prix s'envolent le plus vite selon le relevé mensuel de « l'Observatoire de l'inflation » tenu par 60 Millions de consommateurs avec l'aide de l'institut NielsenIQ. Un observatoire ciblant des produits de grande consommation qui constate la forte hausse des prix dans les grandes surfaces : « la valeur d'achat de notre panier de 31 produits de grande consommation a encore grimpé de 6,77% en juin sur un an, contre +5,63% le mois précédent. »

Et à l'autre extrémité ? Quels sont les produits dont les prix n'ont pas encore atteint la cote d'alerte ? Des produits que les centrales d'achat des supermarchés avaient acheté en masse voici quelques mois avant l'accélération de la hausse des prix : les produits vaisselle (+1,3%), savon (1,3%), produits de rasage (1,1%), whisky (1,1%), produits du soin du corps et du visage (1%), déodorants (0,9%), produits d'entretien des cheveux (0,5%), maquillage (0,2%) voire même une légère baisse des prix pour les piles (-0,2%) et les ampoules électriques (-1,1%).

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Dommage, la bonne affaire concernant les piles, le whisky ou les produits d'hygiène sera de courte durée comme l'explique le magazine. Car les stocks vont s'épuiser : « Mais comme pour tout objet actuellement manufacturé, les fabricants devront bientôt répercuter la hausse des énergies sur leur prix de vente. Cette stabilité est éphémère, il faut donc en profiter dès maintenant, si on peut. »

Pouvoir d'achat : prêt immobilier, banque, mutuelle... Des milliers d'euros à gagner sur vos contrats