Le prix moyen du contrôle technique des véhicules a augmenté de 20% en dix ans, atteignant aujourd'hui 78 euros en France. Les centres et les garages ont en effet plus de vérification à faire qu'avant. En trente ans, les points de contrôles ont été quasiment multipliés par trois.

Avec la pandémie de Covid-19 qui a engendré de nombreux retards, les automobilistes français ont aujourd'hui du mal à trouver un rendez-vous pour faire le contrôle technique de leur véhicule. Mais une autre difficulté vient s'ajouter à cette situation : le prix d'un contrôle technique a considérablement augmenté depuis ces dernières années, révèle TF1 Info.

Le tarif moyen est aujourd'hui de 78 euros, soit 20% de plus qu'il y a dix ans. Cause de cette hausse ? Les points de contrôle à effectuer sont de plus en plus nombreux. Quand le contrôle technique a été mis en place en 1992, il y a trente ans, les professionnels devaient effectuer 52 vérifications. Elles sont aujourd'hui au nombre de 133, et même 145 pour les véhicules électriques.

Bien choisir son centre de contrôle technique

Logiquement, le contrôle technique prend donc plus de temps, impactant la facture finale. La note est encore plus salée pour celles et ceux qui doivent faire une contre-visite après avoir effectué les réparations nécessaires. Et compte tenu de la conjoncture actuelle, les pièces automobiles viennent à manquer et sont donc plus chères.

Trouvez le taux le plus bas pour votre projet immobilier !

Les principaux motifs de contre-visite concernent des essuie-glaces en mauvais état ou des pneus hors d'usage. À noter que le prix du contrôle technique n'est pas encadré légalement, tous les centres ne proposent donc pas le même tarif. Il peut être intéressant d'identifier les centres, qui ont l'obligation d'afficher clairement leurs prix, aux prestations les moins coûteuses.

Voiture : le contrôle technique, combien ça coûte ?