Brinck's va permettre aux clients de plusieurs néobanques dont Vybe et Shine de déposer de l'argent liquide sur leur compte bancaire chez le buraliste. Le transporteur de fonds lance également un nouveau service pour que les particuliers puissent régler leurs achats sur internet dans un bureau de tabac.

Brink's innove encore. Après les DAB sans banque, le transporteur de fonds se diversifie et lance Brink's Payment Services : un service de paiement en cash pour payer vos achats en ligne. Le principe est simple. Au moment de valider vos paiements en ligne, vous aurez la possibilité de choisir l'option développée par Brink's. Vous obtiendrez alors un QR code lié à la transaction. Vous pourrez ensuite vous rendre dans un des bureaux de tabac affiliés et payer votre achat en espèces pour déclencher la livraison de votre produit.

Parmi les personnes potentiellement intéressées par cette possibilité, on trouve les particuliers non bancarisées, « les populations fragiles qui ont plus recours au cash ou encore les adolescents qui ne disposent pas de comptes bancaires et qui reçoivent de l'argent de leurs parents », expliquent Les Echos. « Nous avons déjà enrôlé 2 000 buralistes. Et tout est en règle avec les régulateurs : ce sont nos agents, et nous avons le statut de prestataire de paiement », assure Michaël Gabay, président de Brink's France.

Une nouvelle solution pour les clients des néobanques

MAE, leader de l'assurance scolaire, propose déjà la solution de Brink's Payment Services pour permettre à ses adhérents de régler leurs cotisations ou souscriptions en espèces. « Ce service qui s'inscrit dans une démarche d'innovation vise à renforcer nos liens avec nos adhérents. Il traduit également notre volonté d'une meilleure adéquation avec les besoins de nos adhérents où qu'ils soient en France en proposant une approche omnicanale », explique, dans un communiqué, Philippe Bénet, PDG de la MAE.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

Brink's ne veut pas s'arrêter là et espère aussi séduire les néobanques à l'instar de Vybe dédiée aux adolescents ou encore Shine pour les professionnels qui sont les premiers utilisateurs de ce nouveau service. L'idée est de permettre à leurs clients de déposer leurs espèces chez un buraliste pour alimenter leur compte. Jusqu'ici seul Nikel, la filiale de BNP Paribas, propose cette possibilité. Pour ce service, Nickel prélève 2% du montant versé. Qu'en sera-t-il pour les clients de Vybe et Shine ?

Néobanque : le comparatif des banques mobiles