C'était annoncé. Le Smic augmentera bien le 1er mai prochain de 2,65%, a annoncé ce vendredi le ministère du Travail, soit de 34 euros net. Le Smic horaire va grimper de 10,57 euros à 10,85 euros brut. Sur un an, au fil des augmentations automatiques, le salaire minimum a progressé de près de 6%.

L'inflation a atteint sur un an 4,5%. Le salaire minimum légal, revalorisé mécaniquement au rythme de l'inflation, va une nouvelle fois augmenter, de 42,6 euros brut dès le 1er mai 2022, soit 34 euros net. Actuellement à 1 603 euros brut par mois, le Smic va grimper à 1 645,58 euros. Sur une base de 35 heures de travail hebdomadaire, le Smic s'élèvera à 1 302 euros contre 1 269 euros net actuellement. Le taux horaire passera lui de 10,57 euros brut à 10,85.

Frais bancaires : jusqu'à 259 € d'économies grâce à notre comparateur

Progressant en fonction de la hausse des prix pour les 20% des ménages les plus modestes, le salaire minimum légal a déjà augmenté de 0,9% en janvier, après une hausse de 2,2% en octobre dernier. A chaque fois, c'est la revalorisation automatique qui s'est enclenchée : il ne s'agit pas de coups de pouce décidés par le gouvernement. Au total, sur un an, de mai 2021 à mai 2022, « le Smic aura donc augmenté de 5,9%, soit 91 euros brut par mois (72 euros net) ; il sera passé de 1230,60 euros à 1302,64 euros net », souligne le ministère du Travail dans son communiqué.

Salaire : jusqu'à 35 euros de plus par mois pour le Smic dès le 1er mai

En ce début d'année 2022, les prix à la consommation sont montés en flèche. Parmi les plus grosses augmentations, on retrouve les prix de l'énergie à +28,2% sur un an. Selon l'Insee, l'envol de ces prix est dû à l'augmentation de ceux des produits pétroliers. En 6 mois, les prix de l'essence ont effectivement progressé de 40%.