Le 1er janvier 2002, les pièces et billets en euro prenaient officiellement la place des francs dans le portefeuille des Français (et dans douze pays européens simultanément). Sauriez-vous encore convertir quelques valeurs ou prix emblématiques de notre quotidien de 2022 en francs ? Et si l'on appliquait aussi l'inflation aux francs, pas seulement à l'euro...

C'était la grande surprise du sondage commandé par MoneyVox à YouGov à l'occasion des 20 ans de l'entrée en circulation des pièces et billets en euro : plus d'un Français sur deux (51% plus exactement) convertit encore occasionnellement en francs. Précision d'importance : occasionnellement et non pas systématiquement puisque seuls 5% des personnes interrogées font « toujours » ce calcul.

Pourtant, cela fait plus de 20 ans que l'euro est visible, et à une valeur fixe depuis le 1er janvier 1999. De 1999 à 2001, les francs étaient toujours dans le porte-monnaie des Français, mais les échanges financiers se faisaient déjà en euro, et la règle était dans les commerces au double affichage francs/euros histoire d'habituer à cette conversion.

Pour rappel, la valeur de conversion est la suivante : 1 euro = 6,55957 francs. Et voici la plus commode règle mnémotechnique : 100 francs pour 15 euros environ. Mais convertir ainsi en utilisant cette formule est-il toujours pertinent ? En sachant que si l'on garde certains prix en francs en mémoire, il s'agit de coûts ayant cours 20 ans plus tôt. Or, même si le franc était resté la monnaie du quotidien, cela n'aurait pas empêché l'inflation, comme l'explique plusieurs économistes dans l'article ci-dessous.

20 ans après, l'euro a-t-il diminué votre pouvoir d'achat ?

Pire, de façon contre-intuitive, la hausse des prix a été moindre en France depuis l'arrivée de l'euro : « En moyenne, depuis le lancement de l'euro, l'inflation française est très inférieure à ce qu'elle était avant, du temps du franc, explique Eric Dor, directeur des études économiques à l'IESEG School of Management. A partir de janvier 1956 et jusqu'au lancement de l'euro au 1 janvier 1999, l'inflation moyenne a été de 5,7% en France. Depuis le lancement de l'euro, de janvier 1999 à novembre 2021, l'inflation moyenne a été de 1,3% en France d'après l'indice national des prix à la consommation. »

Conversion brute... ou avec inflation

Passons à du concret. Voici quelques prix, revenus ou montants emblématiques de notre quotidien, en 2022, et leur valeur théorique en francs... en appliquant d'une part une conversion brute, mathématique, et d'autre part en prenant en compte l'inflation y compris pour les francs en utilisant le convertisseur franc-euro de l'Insee (conversion 2002 vs 2020).

Baguette. Elle coûte en moyenne 90 centimes d'euro actuellement. En francs, cela ferait tout de même 5,90 FF si l'on applique la formule « 1 euro = 6,55957 francs ». Et en corrigeant l'érosion monétaire, en rapportant les euros d'aujourd'hui aux francs de l'époque ? « Compte tenu de l'érosion monétaire due à l'inflation, le pouvoir d'achat de 0,90 euros en 2020 est donc le même que celui de 4,67 Francs en 2002 », explique l'Insee. Un franc en moins qu'avec une conversion basique ! Quant à la question de l'évolution du prix de la baguette depuis l'arrivée de l'euro, l'article suivant montre qu'il a grimpé moins vite que le Smic.

L'euro a 20 ans : le prix de la baguette a-t-il flambé ?

Ticket de cinéma. Vous voulez aller voir Matrix Resurrections ce week-end à l'UGC des Halles à Paris ? 13,50 euros la place, au plein tarif. En francs, cela ferait près de 90 FF (88,55 exactement), et 70 FF en corrigeant cette conversion de l'érosion monétaire. Mais ce prix élevé est plus dû à l'évolution tarifaire des grandes enseignes de cinéma plus qu'à l'évolution moyenne du ticket de ciné, dans les faits plus modérée.

Investissez dans la Bourse au meilleur prix ! 7 offres comparées

Smic net. Suite à la dernière revalorisation automatique, le Smic net mensuel est de 1 269 euros (1 603 euros en brut) au 1er janvier 2022. En francs, cela ferait 8 324 FF, mais seulement 6 581 FF net (8 313 FF brut) selon l'Insee en appliquant l'inflation. Là, la comparaison est bien périlleuse mais, dans les faits, en 2001 le Smic mensuel brut était de 7 388 FF.

Salaire médian. Le salaire net médian des salariés du privé (50% gagnent plus, 50% gagnent moins, à différencier du salaire moyen) est de 1 940 euros. En francs, cela donnerait 12 726 FF, mais en réalité seulement 9 874 FF, en « francs de 2002 », donc en corrigeant l'érosion monétaire due à l'inflation.

Prix immobilier. Selon la FNAIM une maison s'achète actuellement à 348 000 euros en périphérie de Strasbourg. En francs, cela donne 2,28 millions de FF, et 1,8 million de francs en corrigeant l'inflation. Là, les prix de l'immobilier ont réellement flambé. Mais c'est une autre histoire.

Prix immobilier : combien de m2 avez-vous perdu dans les grandes villes ?