Pour combler les lourds investissements réalisés pour déployer la 5G, dont les gains restent encore limités commercialement, Orange, SFR, Bouygues ou Free pourraient augmenter le prix de leurs forfaits.

Dans sa dernière étude annuelle, l'Arcep, le gendarme des télécoms, avait décerné à Orange le prix du réseau le plus fiable devant ses concurrents SFR, Bouygues et Free. L'Arcep a également réalisé une série de tests sur le déploiement de la 5G. Là encore, Orange est devant mais la nouveauté lancée en grande pompe il y a environ un an et demi n'a pas eu l'effet escompté sur le marché... ni sur les bénéfices des opérateurs. Les revenus n'ont pas bougé et les opérateurs télécoms sont tentés d'augmenter le prix des forfaits fixes et mobiles pour y faire face et rattraper leurs investissements massifs de plus de 11 milliards d'euros, sur la seule année 2020, selon Le Monde.

Surtout, le prix moyen d'un forfait en France est bien inférieur aux tarifs constatés en Allemagne, aux Etats-Unis ou en Grande-Bretagne du fait de la concurrence agressive instaurée par Free lors de son arrivée sur le marché.

Pas avant 2030 pour la 5G

« Il faut que les Français paient le juste prix pour un service exceptionnel qui leur est offert, estime Arthur Dreyfuss, président de la Fdération Française des Télécoms (FFT) et secrétaire général de SFR dans les colonnes du quotidien. Est-ce normal qu'un abonnement télécoms mensuel coûte le même prix qu'une pizza, alors que, dans le même temps, les prix augmentent sur toute la chaîne de valeur ? »

Jusqu'à 150 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif des banques en ligne

« Les opérateurs ont du mal à augmenter le panier moyen de leurs clients et les prix sont restés stables », confirme Jean-Michel Salvador, analyste financier chez AlphaValue au Monde. Pour éviter une hausse brutale des forfaits et renforcer la compétitivité des opérateurs, la FFT demande par exemple une réforme de la fiscalité, jugée excessive. Notamment la « taxe pylône » alors que les opérateurs en construisent pour déployer la 5G.

Selon la CLCV, il faudra attendre 2030 pour une couverture nationale optimale de la 5G, sachant que des territoires sont toujours privés de 4G. Du côté des forfaits et des téléphones, les prix restent élevés pour un service encore très limité.

Quel est le prix d'un forfait mobile en France ?

Le coût mensuel moyen d'un forfait mobile voix/SMS illimités avec au moins 10 Go de data est de 18,68 euros au 1er octobre 2021 selon le baromètre Ariase. Néanmoins cette facture moyenne est en hausse sur six mois puisqu'elle s'élevait à 17,45 euros pour un forfait équivalent en février dernier. Les offres low cost d'Orange (Sosh), de SFR (Red by SFR) et de Bouygues (B&You) tirent les prix vers le bas avec des forfaits moyens autour de 13 euros mensuels. Free se situe à 15,41 euros de moyenne quand les forfaits classiques de Orange et SFR dépassent l'un et l'autre les 27 euros mensuels en moyenne.