La nouvelle gamme de forfaits mobiles d'Orange ne prévoit plus, en principe, de périodes d'engagement. Dans les faits, ce n'est pas toujours vrai.

Avec ou sans engagement : il s'agissait, jusqu'ici, d'une des principales caractéristiques différenciant les forfaits mobiles traditionnels de ceux vendus par les marques dites low cost, comme Sosh, B&You ou Red by SFR.

Orange est récemment venu brouiller les cartes. En dévoilant sa nouvelle gamme de forfaits 4G et 5G, le premier opérateur télécom français a largement communiqué sur l'abandon de l'obligation de s'engager sur 12 ou 24 mois. Une manière de s'adapter aux nouveaux usages des clients, qui ont de plus en plus de mal à accepter de se retrouver pieds et poings liés alors que, concurrence oblige, des forfaits à prix cassé continuent de fleurir chaque mois ou presque.

Attention aux forfaits haut de gamme

Certaines pratiques, toutefois, ont la vie dure. UFC-Que Choisir a pris le temps de détailler la nouvelle gamme. Oh surprise, l'association de consommateurs y a trouvé des traces d'engagement, qu'elle détaille sur son site web.

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

Les forfaits concernés sont ceux incluant les plus grosses enveloppes de data en 5G : 130 Go pour 29,99 euros par mois pendant un an (44,99 euros ensuite) et 200 Go pour 49,99 euros puis 64,99 euros. Ces forfaits XXL sont proposés au choix avec ou sans mobile. Si vous optez pour le premier choix, par exemple parce que votre mobile actuel n'est pas compatible 5G, vous n'aurez d'autre choix que de vous engager pour deux ans. « Mieux vaut donc, avant de souscrire, s'y prendre à deux fois pour vérifier si la signature du contrat est soumise à un engagement ou pas », prévient l'association de consommateurs.

Le meilleur de la banque mobile