Le Smic va augmenter de 34 euros au 1er octobre. Une hausse automatique liée à la progression de 2,2% de l'indice des prix servant de base à de possibles revalorisations, selon le chiffre publié mercredi par l'Insee. Ce dernier confirme une accélération de 1,9% de l'inflation en août sur un an.

Tout est en place pour une hausse du Smic qui depuis le début de l'année est fixé à 1 230,61 euros nets. Ce mercredi, l'Insee a fait le point sur la hausse des prix en août. « Cette hausse de l’inflation résulte notamment du rebond des prix des produits manufacturés (+1,1% après −1,1%) », de ceux de l'énergie, de l'alimentation et des services, explique l'Institut national de la statistique dans un communiqué.

« L'indice des prix à la consommation hors tabac des ménages du premier quintile de la distribution des niveaux de vie (...) est en hausse de 2,2% » par rapport à novembre 2020, mois de référence lors de la dernière revalorisation du Smic au 1er janvier dernier, ajoute par ailleurs l'Insee.

Cette évolution ouvre donc la voie à une augmentation du salaire minimum, puisque selon le Code du travail, une progression d'au moins 2% doit entraîner une revalorisation du Smic au 1er octobre. Le montant exact du Smic revalorisé au 1er octobre devrait être communiqué dans la journée par le ministère du Travail.

Frais bancaires : jusqu'à 223 € d'économies grâce à notre comparateur

Le Smic avait été augmenté de 0,99% au 1er janvier pour atteindre 1 554,58 euros brut par mois, soit une hausse de 15 euros. Cette hausse, qui correspondait à une revalorisation automatique du Smic, a porté le montant brut horaire à 10,25 euros. Selon le gouvernement, le Smic brut passera à environ 1 589 euros sur la base de 35 heures par semaine. Le SMIC horaire brut passera ainsi de 10,25 euros à 10,48 euros.

Essence, gaz, pâtes... Ce que vous coûte vraiment la hausse des prix