Les prix à la pompe grimpent. Pour faire des économies, les automobilistes se ruent dans les stations-service des grandes surfaces où les carburants sont vendus moins chers que dans les réseaux des pétroliers. Mais est-ce vraiment une bonne affaire pour votre véhicule ?

Alors que les prix à la pompe sont repartis à la hausse ces dernières semaines, avec des pointes à deux euros le litre pour le SP 95 comme sur l'île d'Yeu (Vendée), les automobilistes sont toujours aussi nombreux à aller faire leur plein dans les grandes surfaces. En effet, les carburants qui y sont distribués sont moins chers que dans les réseaux traditionnels du style Total, BP ou encore Shell. Ils sont considérés par les enseignes alimentaires comme des produits d’appel et celles-ci réduisent leur marge au maximum avec même des opérations ponctuelles où l’essence est vendue à prix coûtant à l’image de Leclerc ou Intermarché cet été lors des traditionnels chassés-croisés des vacanciers sur les routes.

Résultat aujourd’hui, les grandes surfaces ont une part de marché supérieure à 60% sur la vente de carburants en France. Mais une vieille question revient régulièrement : s’ils sont vendus moins chers, sont-ils mauvais pour votre voiture ? Autrement dit, est-ce qu’en faisant des économies en achetant de l’essence vous ne risquez pas de faire mal à votre moteur et donc de devoir faire des réparations supplémentaires ?

Un carburant de meilleure qualité

Il est vrai que le carburant vendu par les pétroliers semble de meilleure qualité. « Chaque pétrolier, lorsqu’il remplit le camion-citerne qui fournira ses stations, met en place une additivation spécifique », indique Francis Pousse, le président des distributeurs de carburants (hors grandes surfaces) au Conseil national des professions de l’automobile (CNPA), interrogé par Le Parisien. De nombreux additifs pour un meilleur mélange air-carburant ou pour empêcher les circuits d’admission de s’encrasser par exemple « C’est mieux pour le moteur, mais aussi pour l’environnement, car cela signifie moins d’imbrûlés, et donc moins de rejets via le pot d’échappement », détaile Francis Pousse.

Trouvez le taux le plus bas pour votre projet immobilier !

A l’inverse, dans les carburants vendus dans les grandes surfaces, l’additivation est quasi-absente. Pourquoi ? « La première raison de notre essence pas chère est l’absence de marge. Depuis toujours, nous nous en servons comme d’un produit d’appel », confirme Jacques Creyssel, le président de la Fédération du commerce et de la distribution (FCD). Quelles différences au final entre les carburants vendus en grande surface et ceux des réseaux pétroliers ? Selon un ingénieur de PSA, « les additifs des pétroliers peuvent être efficaces pour prendre soin d’une vieille voiture, mais plus votre véhicule est récent, et moins ils font la différence. » Et de préciser que l’essence de Leclerc, de Carrefour et des autres enseignes n’est pas contre-indiquée. Vous pouvez donc continuer à acheter votre essence moins chère dans les grandes surfaces en toute tranquillité.

Carburant : comment s'arrêter à la pompe moins souvent (et y dépenser moins)