A partir de ce lundi, pour annuler et échanger un billet de seconde, de première, qu’il soit plein tarif, Prem’s ou Avantage, gratuitement il faudra le faire trois jours avant le départ. Cet été, il était possible de le faire jusqu'à la dernière minute, sans frais.

La période transitoire est terminée. Après avoir proposé des conditions de remboursement très souples, cet été, suite à la mise en place du pass sanitaire pour les adultes de plus de 18 ans, la SNCF change de braquet. Depuis le 9 août dernier, il était possible de se faire rembourser ou d’échanger leur billet jusqu’à la dernière minute, sans aucun frais pour les TGV Inoui, les Ouigo et les Intercités. Seule la différence de prix avec le nouveau billet était éventuellement facturée. « L’idée était de ne pas pénaliser les Français qui devaient prendre le train et n’avaient pas de pass sanitaire valide », justifie une porte-parole de la SNCF dans les colonnes du Parisien.

A partir de ce lundi, pour annuler et échanger gratuitement un billet de seconde ou de première - qu’il soit plein tarif, Prem’s ou Avantage - il faudra le faire trois jours avant le départ. Au-delà, 15 euros de pénalité sont retenus pour un TGV Inoui. Pour un Intercités avec réservation obligatoire, la retenue s’élève à 40% du prix du billet, avec un plafond maximum de 12 euros. Surveillez vos boites mail car la SNCF a « recontacté systématiquement les clients, envoyé des emails », précise la compagnie au quotidien.

Pour les voyageurs âgés de 12 à 17 ans, le pass sanitaire sera obligatoire dans les trains concernés à partir du 30 septembre. Le dispositif ne s’applique pas aux moins de 12 ans. La validité du pass peut être vérifiée à quai lors de l’embarquement, à bord ou à la descente du train, par des agents de la SNCF ou par les forces de l’ordre.

Frais bancaires : jusqu'à 223 € d'économies grâce à notre comparateur

Les TER et les Transilien ne sont pas concernés car leurs prix sont fixés par les régions.

SNCF : ce que cachent les 40% d'économies annoncées sur l'abonnement télétravail