Une prime à la conversion dont sont désormais exclus les véhicules Crit'Air 2, et un bonus écologique dont les montants sont revus à la baisse : voici les deux mauvaises nouvelles de ce début d'été pour les automobilistes souhaitant changer de voiture en basculant sur un modèle moins polluant.

Vous inciter à changer de voiture pour prendre un véhicule émettant moins de gaz à effets de serre : tel est le principe de la prime à la casse (ou prime à la conversion) en échange de la mise à la casse d'un véhicule ancien à condition de le remplacer par un moins polluant, mais aussi le principe du bonus écologique lié lui à l'achat d'une véhicule électrique. Ces aides à l'équipement de véhicules catégorisés peu polluants, cumulables, sont régulièrement revues et corrigées. Tel est le cas au 1er juillet 2021.

Prime à la casse : réservée aux véhicules Crit'Air 1

Cette aide vous est versée quand vous mettez à la casse une voiture diesel ou essence, mais à condition de la remplacer par un véhicule considéré comme « propre ». Jusqu'à présent, le fait de remplacer votre voiture mise à la casse par un véhicule thermique Crit’Air 2 permettait d'obtenir la prime. Ce ne sera plus le cas à partir du 1er juillet 2021.

Désormais, seuls sont éligibles les voitures électriques, hybrides rechargeables ou thermiques essence Crit’Air 1. Le montant de la prime est de 3 000 euros pour l'achat d'une voiture Crit’Air 1 et de 5 000 euros pour une voiture électrique.

Crédit immo, impôts, prix du gaz.. Ce qui change pour votre budget au 1er juillet

Frais bancaires : jusqu'à 259 € d'économies grâce à notre comparateur

Bonus écologique : des montants rabotés

La prime à la casse est cumulable avec le bonus écologique, qui concerne lui uniquement l'achat d'un véhicule éligible (sans condition de mise à la casse). Ce bonus ne concerne que les véhicules 100% électriques. Les montants tombent de 7 000 à 6 000 euros pour tout véhicule électrique d’un montant inférieur à 45 000 euros, et à 2 000 euros (contre 3 000 jusqu'à présent) pour une voiture d'un prix supérieur (jusqu'à 60 000 euros).

Les montants baissent aussi pour les véhicules hybriques rechargeables (de 2 000 à 1 000 euros).

Crédit auto : le comparatif des offres en ligne