L'UFC-Que choisir dénonce ce lundi « l'aberration » de la TVA sur les taxes énergétiques. Elles représentent chaque année « 57 euros sur les factures des ménages chauffés à électricité. L'association de consommateurs lance une pétition pour dire « halte à l'escalade fiscale ».

Ras-le-bol. L'UFC-Que Choisir dénonce dans un communiqué « l'aberration de la TVA sur les taxes énergétiques » qui représentent sur un an « 57 euros sur les factures des ménages chauffés à électricité (1 milliard au global !) et 48 euros pour les ménages chauffés au gaz ». La TVA se surajoute en effet à certains taxes et contributions, qui représentent environ un tiers de la facture.

Pour l'électricité des particuliers, une TVA à 5,5% est ainsi appliquée sur le montant de l'abonnement mais aussi de la « contribution tarifaire d'acheminement » (CTA), destinée à financer les droits spécifiques d'assurance vieillesse des personnels du secteur électrique et gazier. Une TVA à 20% est aussi appliquée à la contribution au service public de l'électricité (CSPE) et aux taxes sur la consommation finale d'électricité (TCFE).

Electricité : pourquoi les taxes sont aussi élevées

« La TVA, une pompe aspirante infernale »

« Mais où est la valeur ajoutée d'une taxe ? La logique d'origine de la TVA est complètement dénaturée pour n'en faire qu'une pompe aspirante infernale », selon l'UFC, qui lance une pétition sur son site internet.

Électricité, gaz : réduisez votre facture avec notre comparateur en ligne

L'association avait déjà dénoncé en mai une « explosion des factures » d'électricité. Selon ses calculs, le tarif réglementé de vente (TRV) de l'électricité a connu une hausse de près de 50% en dix ans. Elle a également lancé lundi une campagne pour rassembler des consommateurs afin d'obtenir des contrats d'électricité et de gaz avantageux auprès des fournisseurs.

Jusqu'à 250 euros de réduction sur votre facture d'énergie avec notre partenaire