Vous possédez un plan d’épargne salariale ? Qu’il s’agisse d’un produit dédié à la retraite ou d’un plan d’épargne entreprise, bloqué 5 ans seulement, certaines transactions doivent soigneusement être reportées sur la déclaration de revenus.

Les primes 2020 d’intéressement et de participation

Facile ! Si vous avez choisi de « prendre le cash », les primes en question intègrent votre revenu annuel imposable. Ce dernier apparaît sur votre dernier bulletin de paie de l’année 2020, ou est prérempli sur votre déclaration. La prime a d’ailleurs déjà été soumise au prélèvement à la source.

Si vous avez choisi de placer ces sommes, quel que soit le plan, vous n’avez rien à déclarer ! Les sommes placées sont exonérées.

Plus d’infos : Impôt sur le revenu : faut-il encaisser ou placer votre prime d'épargne salariale ?

Une exception, notable, à signaler : « Si l’employeur délègue le versement de l’intéressement ou de la participation au gestionnaire d’épargne salariale, alors cette somme n’est pas encore soumise au prélèvement à la source : il faut l’ajouter sur la déclaration si elle n’est pas inscrite, explique Xavier Collot, directeur de l’épargne salariale et retraite chez Amundi. A l’avenir, tout sera soumis à l’impôt à la source : nous sommes encore en phase de transition. » Si vous êtes concerné par cette exception, l’historique du versement doit figurer dans votre espace en ligne sur le site du gestionnaire d’épargne salariale de votre entreprise.

Les versements volontaires sur un plan d’épargne retraite

Verser vous-même sur un plan bloqué jusqu’à la retraite, qu’il s’agisse d’un nouveau plan d’épargne retraite (PER) collectif d’entreprise ou d’un plus ancien Perco, doit être signalé au fisc. Car ce versement intègre le plafonnement annuel de la déduction fiscale d’épargne retraite.

Impôt sur le revenu : comment déduire votre épargne retraite

Pour vous aider dans la corvée annuelle, votre gestionnaire d’épargne salariale (Amundi, Natixis Interépargne, Crédit Mutuel CIC Epargne Salariale, Esalia, etc.) vous a envoyé un imprimé fiscal unique (IFU). Vous y retrouvez en théorie toutes les sommes liées à l’épargne retraite devant être déclarées : à vous de les reporter aux cases 6QS ou 6QT, selon la personne concernée. Sur l’IFU, « vous ne retrouvez que les informations liées aux versements volontaires sur un plan d’épargne retraite en entreprise, donc sur un Perco ou un PER COL [aussi appelé Pereco, NDLR] en particulier », précise Xavier Collot, qui est aussi président de la commission épargne salariale de l’AFG, le groupement professionnel des principaux gestionnaires d’actifs.

A savoir : les cotisations obligatoires sur un PER obligatoire (ex article 83) sont à reporter à la même ligne, 6QS.

L’abondement versé par votre employeur

Abondement = versement complémentaire de l’employeur quand vous versez volontairement sur un PEE ou PER collectif. Un système qui peut multiplier par trois vos versements volontaires, selon les accords d’entreprise !

Retraite : épargnez en payant moins d'impôts. 11 contrats comparés

Ce complément de revenu ou d’épargne, directement orienté sur votre PEE ou plan d’épargne retraite d’entreprise, n’est pas soumis à l’impôt sur le revenu. Cependant, l’abondement de l’employeur alimentant un PER collectif ou un « ancien » Perco intègre le calcul du plafonnement de l’épargne retraite. « Cela fait partie des sommes à renseigner à la case 6QS ou 6QT », confirme Xavier Collot. Problème : « L’information sur l’abondement n’est pas sur l’IFU puisque cela ne fait pas partie des données transmises aux impôts. Nous invitons donc les épargnants à se connecter sur leur espace salarié : chez Amundi, à la rubrique fiscalité, ils y retrouvent d’une part leur IFU et d’autre part le récapitulatif de leur abondement. »

Les jours de repos épargnés

Vous avez un compte épargne-temps (CET) ? Les jours de repos ainsi épargnés n’ont pas à être déclarés. En revanche, si vous utilisez le transfert du CET vers le PER collectif, il faut les comptabiliser dans le plafond de déductibilité d’épargne retraite. « Il faut là encore les reporter à la case 6QS, comme l’abondement, ajoute Xavier Collot. Pour Amundi, cette information est également disponible en ligne dans la rubrique fiscalité. »

La Direction générale des finances publiques (DGFiP) précise en outre dans sa brochure que les sommes ainsi transférées du CET vers le PER collectif (surnommé PER COL ou Pereco) ou un plan « ancien » (Perco ou article 83) doivent aussi être reportées aux lignes 1SM ou 1DN, rubrique « salaires, gains d’actionnariat salarié ». Ces sommes sont prises en compte pour le calcul du revenu fiscal de référence (RFR).

Lire aussi : Livret A, impôt, rendement négatif… 5 raisons de bien réfléchir avant de placer sa prime d'épargne salariale

Votre date limite est dépassée ? Si jamais vous vous apercevez d'une erreur dans votre déclaration vous pouvez toujours corriger votre déclaration en ligne.