Le dispositif d'admission post-bac Parcoursup livre son verdict à partir de jeudi et attribuer des affectations aux futurs bacheliers. Pour préparer la rentrée dans les meilleures conditions, voici les aides auxquelles les étudiants peuvent prétendre.

Les bourses

Sur critères sociaux. Un étudiant âgé de moins de 28 ans peut demander une bourse dans le cadre de ses études. Pour l’obtenir, il fallait déposer avant le 15 mai un dossier social étudiant. C'est ensuite une attestation de diplôme ou d'inscription qui enclenchera le versement de la bourse fin août ou début septembre. Les bourses étudiantes vont, selon les revenus des parents, de 1 032 euros à 5 679 euros annuels, versés en 10 paiements. S'il s'agit d'une admission en Master, un étudiant boursier peut percevoir 1 000 euros supplémentaires. A noter qu’un étudiant ayant obtenu mention très bien bac peut obtenir une aide complémentaire comprise entre 900 et 1 800 euros par an.

Bac, BEP, CAP : les primes des banques

Pour fêter l'obtention du diplôme, séduire les jeunes étudiants et les futurs salariés, les banques multiplients les cadeaux. En 2020, il était possible de profiter d'une prime pouvant s'élever à 250 euros après avoir validé son Bac, son CAP ou son BEP. Le montant dépend d'une éventuelle mention mais aussi des stratégies locales des Caisses régionales. D'autres tentent d'attirer les jeunes clients en proposant des bons d'achat sur des sites de e-commerce.

Des aides aux études à l’étranger... Si vous partez étudier à l’étranger, il existe aussi des bourses dites Erasmus. Elles ne sont pas liées aux bourses sur critères sociaux délivrées en France. Dans l'idéal, il faut constituer un dossier près de 6 mois avant son départ pour un semestre ou un stage. Le montant de cette aide varie de 150 euros à 450 euros selon la nature de votre séjour et selon le niveau de vie du pays concerné.

… aux concours de la fonction publique. Une autre aide de 2 000 euros par an peut aussi être allouée sur critères sociaux qui préparent un concours de la fonction publique.

Enfin, certaines villes, une vingtaine en France, proposent un revenu minimum étudiant (RME) mais il s’agit d’initiatives locales. Ainsi, la ville de Plougastel-Daoulas dans le Finistère soutient à hauteur de 4 000 euros par an les étudiants des familles les moins aisées de son territoire. A l'inverse, Dunkerque donne 450 euros à chaque étudiant inscrit en étude supérieur. Le RME est ensuite soumis aux résultats scolaires de l'étudiant.

De même, les conseils régionaux attribuent des bourses aux étudiants inscrits dans les formations sociales ou paramédicales et ainsi combler des manques de personnels à moyen terme.

Aide à l'inscription

Les étudiants boursiers sont exonérés des droits d'inscription universitaires. Ils ne paient ni les frais de scolarité, ni la cotisation obligatoire - 217 euros - à l'assurance maladie de base étudiante.

Aide à l'achat de matériel

Des aides régionales à l’achat d’un ordinateur portable sont proposées. Par exemple, les dispositifs LoRdi en région Occitanie ou Ordipass dans les Pays de la Loire offrent un coup de pouce de 200 euros. Des banques proposent aussi des prêts attractifs pour s’équiper.

Enfin, la Caisse d’allocations familiales (CAF) propose un prêt à taux zéro pour l'« équipement informatique » fixé à 80% du coût des achats dans la limite de 450 euros pour l’achat d’un ordinateur et 100 euros pour une imprimante. Les mensualités sont prélevées sur les prestations familiales et commencent le mois suivant le versement du prêt.

Tout savoir sur le prêt étudiant

Un prêt étudiant est une forme de crédit à la consommation souscrit par des personnes pouvant justifier de leur statut d'étudiant (attestation, carte...). Il ne peut toutefois pas servir à financer l’achat d’un logement et son montant est généralement compris entre 750 et 50 000 euros. Fin avril 2021, les taux d’intérêt appliqués aux prêts étudiants dans les banques étaient compris entre 0,10% et 2% environ mais certains établissements proposent des prêts à 0% pour séduire les étudiants.

Prêt étudiant : méfiez-vous des meilleurs taux

Les étudiants peuvent aussi profiter du prêt garanti par l'Etat jusqu'à 20 000 euros. Il est accordé sans condition de ressources ni caution. Ce prêt garanti s’adresse surtout à ceux qui n’ont pas la possibilité de présenter une garantie parentale.

Investissez dans la Bourse au meilleur prix ! 9 offres comparées

Aides au Logement

Peu importe la forme de logement choisie, meublé ou non, les étudiants peuvent bénéficier, selon leurs ressources, des aides au logement. Il peut s'agir de l'aide personnalisée au logement (APL), de l'allocation de logement social (ALS) ou encore de l'allocation de logement familial (ALF). Le calcul du montant par la CAF dépend, outre le revenu de l'étudiant, du type de logement et de sa localisation. Les conditions varient également en fonction de la région où vous faites la demande. Il existe aussi des dispositifs qui assurent les loyers des étudiants ou se portent caution à votre place (ou celle de vos parents) comme la caution Visale.

Depuis le 1er janvier, les aides au logement sont basées sur les ressources des 12 derniers mois et non plus sur les revenus d'il y a 2 ans.

Location : pourquoi les propriétaires refusent-ils vos garants ?

Réduction avec la carte étudiant

Ne pas minimiser son impact sur le budget d’un étudiant ! Outre les accès à la restauration universitaire, la carte étudiant offre des réductions dans les transports en commun (50% de réduction), pour les activités culturelles - place à prix réduit de 3 euros au cinéma par exemple. Des réductions pour s’abonner à des magazines sont aussi proposées tout comme dans certains restaurants, notamment des fast food. McDonald's offre un burger pour l'achat d'un menu sur présentation de la carte.

Crédit d'impôts pour les parents

Outre l’intérêt fiscal de conserver ses enfants étudiants dans sa déclaration de revenus (jusqu’à 25 ans, inclus) une fois sortis de l’école élémentaire, les enfants à charge vous permettent aussi de profiter d’un avantage fiscal, certes moindre. Les cases 7EA, 7EC et 7EF, à la rubrique « réductions et crédits d’impôt », offrent une réduction d'impôt de 183 euros par étudiant.