Bonifier son logement avec une piscine extérieure ou intérieure entraîne des coûts supplémentaires, à commencer par l'assurance multirisques habitation dont le montant moyen double.

Plus de 2,5 millions de piscines privées (1) sont construites en France. A l'approche de l'été, leur usage va bondir, notamment en Provence-Alpes-Côte d'Azur, Occitanie et Auvergne Rhône-Alpes où elles sont les plus nombreuses selon les données receuillies par Le Lynx. Mais le comparateur alerte aussi sur les coûts supplémentaires qu’implique ce type d’équipement, et notamment les assurances. Ainsi, la création d’une piscine multiplie par 2 la prime d’assurance habitation pour s'élever en moyenne à 325 euros par an. Néanmoins dans les régions comme Paca ou Ile-de-France, la facture grimpe à plus de 600 euros.

Assurance habitation : ces villes où les prix sont les plus bas

Le Lynx eplique notamment qu' « une piscine construite ou creusée est systématiquement assurée dans le cadre de l’assurance habitation d’un logement, mais nécessite toutefois d’être déclarée auprès de son assureur. En cas d’accident, c’est la garantie responsabilité civile du propriétaire qui s’applique. Il n’est donc pas obligatoire de souscrire une assurance dédiée pour être protégé. (...) Les compagnies d’assurance font la différence entre une piscine située dans la maison et une piscine construite dans le jardin. En moyenne, les propriétaires d’une piscine intérieure débourseront 21 euros de moins que pour une piscine extérieure couverte. »

Les compagnies d'assurance sollicitées par MoneyVox détaille que la garantie dommages couvre en effet la piscine, le matériel et les équipements en cas d’incendie, de vandalisme ou d'intempéries. Par ailleurs, la garantie contre le vol couvre de son côté les accessoires d’entretien d’une piscine.

Assurance habitation : économisez jusqu'à 40% grâce à notre comparateur en ligne

Envolée de la facture d’énergie

« L’installation d’une piscine cause forcément des coûts supplémentaires qu’il faut prendre en compte, de sa construction à sa consommation d’eau. Pour ces équipements onéreux, mieux vaut jouer la carte de la prudence et se couvrir au mieux. (...) De la même façon, qui dit piscine, dit envolée de la facture d’énergie ! Pour compenser cette hausse, il est aussi possible de changer de fournisseur d’énergie facilement, rapidement et sans frais supplémentaire. En moyenne, en comparant, il est possible d’économiser 157 euros an sur sa facture d’énergie », analyse Itzal Arbide, directrice générale du Lynx.fr.

Assurance habitation : consulter le comparateur de notre partenaire

La sécurité renforcée pour les piscines privées

Parallèlement à l’assurance de la piscine, il faut aussi penser à l’installation d’un système de sécurité conforme aux normes en vigueur pour les piscines construites ou creusées. En cas d’accident ou de noyade, la compagnie d’assurance peut refuser la prise en charge les dommages subis par la (les) victime(s), même si la piscine est bien assurée.

Depuis le 1er janvier 2004, les piscines enterrées (ou semi-enterrées) ont pour obligation d’être équipées d’un des 4 dispositifs de sécurité reconnus par la loi :

  • Une barrière de protection (norme NF P90-306) ;
  • Une alarme de piscine (norme NF P90-307) ;
  • Une couverture de sécurité (norme NF P90-308) ;
  • Un abri de piscine (norme NF P90-309).

Le non-respect de ces obligations de sécurité peut avoir pour conséquences la déchéance de l’indemnisation ou une amende de 45 000 euros.

(1) Enquête menée par le cabinet Decryptis pour la Fédération des Professionnels de la Piscine et du Spa du 26 février au 19 mars 2018 auprès d’une échantillon de 6 822 foyers habitant en maison individuelle. Piscines supérieures à 10m