5 millions de billets à prix cassés pour les vacances d’été sont disponibles dès aujourd'hui. Ils sont mis en vente à 39 euros maximum. Pour les enfants de moins de 12 ans, un tarif unique de 8 euros est mis en place.

C’est la foire aux prix. A partir de ce lundi, la SNCF met en vente 5 millions de billets, jusqu’au 19 mai, à 39 euros maximum. Ces billets « seront répartis selon les destinations et utilisables jusqu’au 29 août sur les Ouigo, les Inoui et les Intercités », indique Christophe Fanichet, le patron de SNCF Voyageurs, interrogé par Le Parisien. Cette opération a pour but d’aider les Français à se projeter dans leurs vacances en France, dans 3 000 destinations. Sur la période, cela représente une place de TGV sur quatre à ce prix. »

Ce n’est pas la seule bonne nouvelle que réserve Christophe Fanichet. Il annonce que les enfants de moins de 12 ans pourront voyager au tarif de 8 euros jusqu’au 29 août sur l’ensemble de ces destinations. Bonne nouvelle supplémentaire : ce coup de pouce n’est pas limité en nombre de billets.

Fin des du surbooking dans les TGV

Autre faveur aux voyageurs de la part de la SNCF. Désormais chaque mercredi, elle va regrouper, tous les billets pas chers toujours disponibles pour le week-end suivant. Avec ce rendez-vous, « Un mercredi oh oui ! », « les clients n’auront plus à taper une à une toutes les destinations sur Oui.sncf pour retrouver les petits prix, cette sélection de trajets sera mise en exergue sur le site », explique Christophe Fanichet.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 350 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Ce dernier fait par ailleurs deux annonces qui devraient ravir les voyageurs : la fin des surréservations dans les TGV qui concernait un peu moins de 5% des billets. Cette politique inspirée du transport aérien permettait de voyager debout, sur un strapontin ou les places réservées mais vacantes. « Je sais que cette mesure sera critiquée car certains étaient prêts à payer coûte que coûte pour voyager dans un train complet, explique le PDG de SNCF Voyageurs. La majorité de nos voyageurs étaient contents de trouver un billet mais une fois dans le train, mécontents de ne pas pouvoir s’asseoir. » Enfin, il sera désormais possible de choisir sa place dans un Ouigo, privilège réservé jusqu’alors aux voyageurs des TGV Inoui, Thalys ou Eurostar.