A céder : fermette au pied du Morvan, petites parcelles dans le Poitou, moulin « à faire revivre » dans le Lot... Une plateforme d'annonces foncières a été mise en ligne par l'association Terre de liens pour faciliter l'installation de nouveaux paysans, fait-elle savoir lundi.

« Objectif Terres » (objectif-terres.org) s'adresse « aux personnes qui sont à la recherche de terres, à celles qui ont un bien agricole à transmettre mais aussi à toutes les personnes qui souhaitent se former ou intégrer un projet agricole existant », souligne dans un communiqué l'association, qui lutte contre la disparition des surfaces agricoles et rachète collectivement du foncier pour permettre l'installation de nouveaux exploitants.

Via cette plateforme gratuite, l'association espère « démultiplier les projets d'installations et de transmissions » en agriculture « paysanne et biologique ».

« C'est une sorte de Bon coin des annonces foncières », résume une porte-parole à l'AFP, en référence au populaire site de petites annonces.

La plateforme se veut complémentaire du répertoire national sur les départs et les installations, géré par les Chambres d'agriculture, qui met plutôt en avant de « grandes exploitations conventionnelles », selon elle.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

Lancée en version bêta (test) en novembre, la plateforme revendique déjà 1.200 annonces et 200.000 visiteurs uniques.

Le renouvellement des exploitants est un des principaux défis de l'agriculture française : plus la moitié des agriculteurs ont plus de 50 ans et sont donc susceptibles de prendre leur retraite dans les dix qui viennent.