Les Hauts-de-France et l'Ile-de-France sont les régions où le prix de la couverture santé coûte est le plus élevé en France. En moyenne, un assuré devra débourser 880 euros en 2021, soit une hausse annuelle de 4,1%.

Ils dépensent moins de ronds, vive la Bretagne, ils ont le bon filon, vive les Bretons ! Selon une étude (1) du comparateur LeLynx les Français vont débourser, en moyenne, 880 euros pour leur complémentaire santé en 2021. Mais ce montant annuel cache de vraies disparités régionales.

En effet, l'écart est de 139 euros entre les Hauts-de-France (923 euros/an) et la Bretagne (784 euros/an). La raison ? « Plusieurs facteurs, notamment des pathologies chroniques plus fréquemment enregistrées, telles que le diabète, mais aussi un passé minier / région industrielle avec des conséquences sur la santé des assurés », explique LeLynx.

Pas très loin derrière, l'Ile-de-France et sa moyenne de 909 euros par assuré à cause de la « densité de population très importante, des actes médicaux plus coûteux ou encore des dépassements d’honoraires plus répandus dans la région ». Et si la Bretagne semble avantagée financièrement, elle est, en revanche, avec les Pays de la Loire (799 euros/an), davantage touchée par les déserts médicaux.

Au final, cette année, les ménages français verront le montant de leur mutuelle augmenter de 4,3% selon les estimations du Lynx. Le site spécialisé Good Value for Money évoquait récemment « une hausse moyenne des contrats santé comprise entre 3 et 5% ». Une des explications à ce mouvement est « l'effet redouté par les compagnies de la résiliation des contrats à tout moment », possible depuis le 1er décembre 2020. Une précédente étude du Lynx.fr montre que 70% des Français ont constaté une augmentation de leur prime ces 3 dernières années.

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

L'âge, ce facteur majeur

Néanmoins, « en matière de mutuelle santé, l’âge reste le critère le plus significatif. D’un côté, les assureurs augmentent le montant des primes à mesure que leurs clients présentent un risque plus important à couvrir en vieillissant. De l’autre, les assurés ont tendance à être plus prudents et font le choix d’une meilleure couverture » explique Amina Walter, directrice générale déléguée du Lynx.fr. Les factures peuvent varier en moyenne de 424 euros an (pour un jeune de 18 à 25 ans) à 1 257 euros par an pour un assuré de plus de 55 ans.

« Certains types de soin (prothèses auditives ou dentaires par exemple) sont effectivement plus fréquents chez les personnes plus âgées, ce qui les pousse davantage à souscrire des mutuelles plus couvrantes, avec des prix plus élevés. (...) Dans un contexte où les tarifs augmentent chaque année, ce type de mesure doit inciter les Français à faire le point sur leur contrat », insiste Amina Walter.

(1) Méthodologie : résultats obtenus sur un échantillon de 278 616 primes de mutuelles santé cliquées par les utilisateurs LeLynx.fr sur la période du 01/01/2020 au 15/12/2020.