Vols au domicile des joueurs du Paris-Saint-Germain ou de l'Olympique de Marseille, braquage chez des stars de la télévision ou du cinéma... Les personnalités et leurs atours peuvent attirer les malfrats. Doivent-elles s'assurer différemment ? MoneyVox a posé la question a plusieurs experts du secteur.

Octobre 2016 dans un palace parisien, la star américaine Kim Kardashian est braquée en pleine nuit par cinq malfaiteurs qui lui dérobent pour près de 9 millions d'euros de bijoux. Dimanche 14 mars 2021, un ou plusieurs hommes vident le coffre-fort de la résidence francilienne du joueur de football du Paris-Saint-Germain (PSG) Angel Di Maria alors même que l'Argentin se trouve sur la pelouse du Parc des Princes face au FC Nantes. Si les expertises doivent être affinées, les premières estimations évoquent plusieurs centaines de milliers d'euros en bijoux et maroquinerie. Des vols identiques ont eu lieu récemment contre plusieurs joueurs du PSG ou de l'Olympique de Marseille.

Le point commun ? Des cambriolages importants contre des personnalités publiques qui n'hésitent à apparaître ornées de bijoux onéreux et sertis de pierres précieuses. Quand on s'expose (ou que l'on est épié) de la sorte pour ses activités, est-on un assuré comme un autre ? Existe-t-il des assurances spécifiques pour les possesseurs d'objets de grandes valeurs ? Quelles précautions faut-il prendre ? MoneyVox fait le point.

Du tac au tac, la Macif nous informe qu'elle ne « dispose pas de clause particulière pour les personnalités ». Celles-ci sont traitées selon les règles habituelles des assurances multirisques habitation. Du côté de la Maif, on explique donner des conseils, sans faire d'exceptions : « S’ils ont des objets de valeur, on les invitera, comme tous les assurés qui ont un patrimoine mobilier important, à s’équiper en télésurveillance pour la prévention des cambriolages ou d'un coffre-fort. Ce n’est pas obligatoire, mais en cas de cambriolage, si un sociétaire n’est pas équipé à la hauteur de son risque, il se verra appliquer une franchise plus importante. Il faut aussi qu’il puisse justifier, le moment venu, de leur existence et de leur valeur ».

Assurance habitation : économisez jusqu'à 40% grâce à notre comparateur en ligne

Adresse générique, coffre-fort et sécurité privée

Un bon connaisseur du monde du football explique que les joueurs sont des adeptes du coffre-fort mais pas forcément au fait des questions d'assurance. Tout juste nous confirme-t-il que de nombreux clubs conseillent d'utiliser l'adresse du centre d'entraînement pour le suivi du courrier. Un moyen, limité certes, mais qui garantit un peu plus l'anonymat et minimise les risques. Après les incidents du week-end dernier, le PSG a fait appel à un service de sécurité privée pour le domicile de ses joueurs.

Dans les faits, « l'assurance habitation classique ne couvre les vols qu'à une certaine hauteur, en général autour de 80 000 euros maximum, et prendra en compte des critères habituels : lieu de résidence, niveau de sécurité, souligne le cabinet de gestion en patrimoine basé à Lyon, Ritchee. Dès que les objets de valeur - œuvres d'art, bijoux, diamants - dépassent un certains seuil nous recommandons un traitement à part : expertise précise, sécurité adaptée, factures et certificats d'authenticité en format digital et accessibles facilement. »

Des compagnies comme Groupama ou Axa distinguent les « produits nomades » (comme une montre) du mobilier traditionnel. Ces contrats peuvent aussi tenir compte de dégradations domestiques, de la part des enfants par exemple. La prime annuelle de ce type de contrats débute autour de 500 euros mais c'est l'expertise de l'objet assuré ou le contenu du coffre-fort qui aura le dernier mot.

Assurance habitation : utilisez le comparateur de notre partenaire

Assurance habitation : quel prix pour 2021 ?

En assurance multirisques habitation, le cabinet Facts & Figures anticipe une hausse moyenne de 1,5% à 2% pour l’assurance habitation en 2021, après le +0,9% enregistré en 2020. Des augmentations non négligeables alors que le niveau de l’inflation en 2020 devrait être proche de zéro. Analyse inverse chez le comparateur Assurland.com qui mise sur une stabilité des prix en raison du développement du télétravail.

Selon une étude du comparateur en ligne Le Lynx, les Français ont payé en moyenne 160 euros d'assurance multirisques habitation en 2020, soit, 2,3 euros par mètre carré.