Barry, un nouveau fournisseur d’énergie venu du Danemark, propose de facturer l’électricité qu’il vend à prix coûtant. Comment ça marche ? Est-ce vraiment avantageux ?

C’est une première en France. Barry, fournisseur d’énergie venu du Danemark se lance dans l’hexagone avec une proposition inédite : de l’électricité à prix coûtant ! Le nouveau venu, filiale du groupe danois Fortum, n’hésite pas à attaquer frontalement ses concurrents. « La manière dont on consomme l’électricité aujourd’hui, c’est un peu comme si on faisait le plein d’essence régulièrement, sans aucune idée du prix à payer, et qu’on recevait une facture des mois plus tard », estime ainsi le responsable de la communication de Barry, le Franco-Danois Christophe Lephilibert, dans une vidéo publiée sur le site web de la marque, qui poursuit : « Le secteur de l’énergie est vieux jeu, à la traine en termes de digitalisation et très opaque ».

Que propose Barry pour changer cela ? Sur le papier, c’est assez simple : le fournisseur facture à ses usagers exactement ce qu’il a payé sur le marché de gros (dit « Spot ») où s’échange, au jour le jour, l’électricité produite qui n’a pas été livrée directement au client final par son producteur. « Pas de frais, pas de coûts cachés », promet ainsi Barry, qui se rémunère grâce à une marge incluse dans le prix de l’abonnement.

Un prix qui varie d’heure en heure

Conséquence de ce principe : le prix qui vous sera facturé varie d’heure en heure, en fonction de l’état de l’offre et de la demande. Une application mobile, au cœur du dispositif, vous permet de connaître ce prix en temps réel : à charge pour vous de choisir le moment où il est au plus bas pour lancer une machine ou recharger son ordinateur. L’application vous informe aussi, à l’avance, sur le niveau d’énergie d’origine renouvelable ou bas-carbone injectée dans le réseau : là encore, c’est l’occasion d’ajuster sa consommation pour diminuer son empreinte écologique. Avec ce système, Barry promet, en moyenne sur la durée, des économies par rapport au tarif bleu, le prix réglementé facturé par EDF.

Assurance habitation : économisez jusqu'à 40% grâce à notre comparateur en ligne

Les associations de consommateurs, toutefois, mettent en garde. Avec ce système, « vous serez obligé de vous chauffer, en hiver, en heure de pointe », craint Antoine Autier d’UFC - Que Choisir, interrogé par France 3. « À ces moments-là, les tarifs sont parmi les plus élevés au cours de l’année sur les marchés de gros. Finalement, au global, cela pourrait être une très mauvaise opération financière pour les consommateurs ».

Voir notre comparatif partenaire pour payer son électricité moins cher