Depuis le 1er janvier 2021, de nombreuses entreprises ne peuvent plus profiter des tarifs réglementés EDF. Près de 600 000 d'entre elles ont basculé sur une nouvelle offre de l'entreprise, quitte à y perdre.

Jusqu'à 160 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif de banques en ligne

Une nouveauté qui ne passe pas inaperçue. Depuis le 1er janvier, il devient plus difficile pour les entreprises de profiter des tarifs réglementés. « Seuls les clients non domestiques qui emploient moins de 10 personnes, et dont le chiffres d’affaires, les recettes ou le total de bilan annuels n’excèdent pas 2 millions d’euros » sont éligibles explique l'entreprise. Une restriction obligatoire car le maintien des tarifs réglementés de vente de l’électricité pour certaines catégories de consommateurs contrevient au droit européen.

Problème, explique Le Parisien ce lundi, « sur les 900 000 TPE et PME (très petites, petites et moyennes entreprises) réalisant plus de 2 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel et/ou ayant de plus de 10 salariés, les 567 000 restées chez EDF ont été automatiquement basculées sur un contrat 'Sortie de tarif ' » 3% plus cher que le précédent. « Pour certaines PME, l'énergie représente jusqu'à 15% de leurs charges. Il faut absolument comparer les offres de marché proposées par les différents fournisseurs », assure Charlie Evrard le président de Mon courtier énergie.

Comment payer son électricité moins cher (et sans aucun risque)

Les acteurs du marché avaient conseillé aux entreprises concernées d'anticiper ce changement pour comparer les offres et sélectionner le meilleure face aux tarifs réglementés dont le montant était fixé par l’Etat plusieurs fois par an.

Electricité : comparez les meilleures offres grâce à notre partenaire