Vous avez décidé d’épargner vos étrennes de Noël et du Nouvel An, voire vos éventuelles primes de fin d'année ? Voici une sélection d’offres de bienvenue en vigueur pour l’ouverture d’une assurance vie, d’un Plan d’épargne retraite voire d’un compte-titres ou d’un PEA.

Vous avez été particulièrement gâté à Noël ? Ou vous avez touché une prime de fin d'année intéressante de la part de votre employeur ? Plutôt que de vous offrir la PS5 ou de nouvelles enceintes, vous avez décidé, cette année, de vous montrer prudent et d’épargner ce petit pécule. Pour éviter toute tentation, vous ne souhaitez pas laisser cet argent dormir sur votre compte courant, mais voulez ouvrir une assurance vie, un PEA ou encore un Plan d’épargne retraite individuel. Des produits adaptés à l’épargne de longue durée. Voici quelques contrats qui ont, en plus, la bonne idée d’offrir une prime à l’ouverture en ce début 2021.

Sélection des offres de bienvenue en vigueur début 2021
ContratDistributeur
Assureur
Prime maximumConditionsDate limiteModalités de versement de la prime
Assurance Vie
Puissance SélectionAssurancevie.com
Suravenir
200 €8 000 € versés à l'ouverture5 janviersur votre compte bancaire au plus tard le 5 avril
au moins 50% en UC
Digital VieAltaprofits
Suravenir
300 €5 000 € versés à l'ouverture12 janviersur l’UC de votre choix dans les 6 semaines
au moins 40% en UC
Evolution VieAssurancevie.com
Aviva
350 €9 000 € versés à l'ouverture18 janviersur votre compte bancaire sous 60 jours
au moins 35% en UC
Puissance AvenirAssurancevie.com
Suravenir
350 €7 000 € versés à l'ouverture18 janviergestion libre : sur l'UC de votre choix
gestion pilotée : sur votre compte bancaire sous 60 jours
au moins 35% en UC
gestion pilotée
Fortuneo VieFortuneo
Suravenir
150 €3 500 € versés à l'ouverture29 janviersur votre compte bancaire au plus tard le 30 avril
au moins 30% en UC
Yomoni EssentielYomoni
Suravenir
350 €50 000 € versés à l'ouverture2 marssur votre compte bancaire au plus tard le 30 avril
gestion sous mandat (profil 2 à 10)
Mes-placements Liberté 2Mes Placements
Spirica
200 €5 000 € versés à l'ouverture31 marssur le fonds Euro Nouvelle Génération dans les 3 mois
au moins 25% en UC
Plan épargne retraite individuel
Evolution PERAssurancevie.com
Aviva
300 €5 000 € versés à l'ouverture18 janviersur votre compte bancaire sous 60 jours
100 € versés par mois
au moins 45% en UC
Suravenir PERAssurancevie.com
Suravenir
250 €5 000 € versés à l'ouverture18 janviergestion libre : sur l'UC de votre choix
gestion pilotée : sur votre compte bancaire sous 60 jours
au moins 35% en UC

Jusqu’à 300 euros pour l’ouverture d’un PER

Depuis l’automne 2019, le Plan d’épargne retraite, dans sa version individuelle, a pris la place des anciens Perp et Madelin. Ses atouts principaux : la possibilité de déduire vos versements de votre revenu imposable, et la gestion pilotée par défaut adaptée à la préparation de la retraite. Mais parce qu’il n’est pas forcément évident d’avoir le réflexe d’épargner spécialement pour ses vieux jours, les courtiers en ligne proposent de juteuses primes de bienvenue pour motiver les épargnants à ouvrir un PER. En ce début janvier, c’est le cas d’Assurancevie.com sur ses deux contrats Evolution PER et Suravenir PER.

Ainsi, pour l’ouverture d’un contrat Evolution PER, assuré par Aviva, vous pouvez recevoir 200 euros à condition d’y verser au moins 4 000 euros à l’ouverture. Cette prime est accessible aussi bien avec un mandat de gestion que si vous préférez la gestion libre. Avec la gestion libre, toutefois, la prime est conditionnée au versement d’au moins 30% du capital initial sur des unités de compte (UC), soit 1 200 euros pour 4 000 euros à l’ouverture. Les UC se distinguent des fonds euros par leur absence de garantie en capital. Le point positif est qu’elles ont, de fait, un potentiel de rendement plus élevé que les fonds euros classiques.

Avec Evolution PER, si votre versement initial atteint 5 000 euros, la prime passe alors de 200 à 300 euros. Si vous souhaitez gérer seul votre PER, son obtention est, là encore, conditionnée à une part minimale d’UC, de 45%, soit 2 250 euros pour 5 000 euros versés à l’ouverture. De plus, il faut mettre en place des versements programmés de 100 euros par mois. Cette offre de bienvenue est versée sur votre compte courant dans les 60 jours après la période de renonciation de 30 jours qui suit la souscription du contrat.

S’agissant du PER assuré par Suravenir, également proposé par Assurancevie.com, la récompense à l’ouverture est fixée à 250 euros pour un versement minimal de 5 000 euros. Attention ! Pour recevoir cette prime sur votre compte courant, vous devez nécessairement opter pour l’un des 5 mandats d’arbitrage accessibles ou pour le « Profil Horizon Retraite » (le mode de gestion par défaut des PER). En gestion libre, elle ira sur le support UC que vous aurez désigné.

Les livrets et les comptes-titres privés de cadeaux ou presque

Cela fait plusieurs années que les banques ont délaissé les livrets d’épargne et leurs taux boostés autrefois recordsz. Ponctuellement, néanmoins, certaines enseignes font des offres de bienvenue, à l’image en ce moment de la Société Générale qui octroie 50 euros pour l’ouverture d’un Livret A ou d’un Livret Jeune à votre enfant.

S’agissant des comptes-titres et des Plans épargne actions, il y a également peu d’offres de bienvenue. BforBank et Fortuneo récompensent les nouveaux investisseurs. Toutes les deux remboursent tout ou partie des frais de transfert chez elles supportés par les investisseurs. Dans le cadre l'offre bourse de Fortuneo, la banque en ligne offre 2 mois de frais de courtage. Cette indemnisation est limitée à 100 ordres, chacun d’un montant inférieur ou égal à 10 000 euros (passé sur Euronext et Equiduct Paris, Bruxelles ou Amsterdam). De son côté ING, prend aussi en charge les frais de transfert dans la limite de 2 000 euros.

Comparatif livrets d'épargne : 10 offres comparées, jusqu'à 2% de rendement

Jusqu’à 350 euros pour une assurance vie

Bien qu’ils se convertissent petit à petit au PER, les courtiers en ligne continuent à se montrer plus inspirés par l’assurance vie pour leurs offres de bienvenue, plus nombreuses en ce début 2021. Résultat, parmi la trentaine d’assurances vie que nous suivons sur MoneyVox, il est possible de récupérer de 100 à 350 euros en cash si vous sélectionnez bien votre contrat. Rien de surprenant, les offres promotionnelles présentant pour les courtiers et les assureurs un double intérêt : attirer votre épargne et l’orienter vers des unités de compte. Pour être éligible à ces bonus, vous devez en effet investir une part importante de votre argent sur des UC, jusqu’à 50% pour les meilleures primes.

Détenir la moitié d’une assurance en unités de compte n’est toutefois pas adapté à tous les investisseurs (voir encadré plus bas). C’est pourquoi la prime de bienvenue mise en avant par le courtier ne doit pas vous faire oublier de regarder les caractéristiques du contrat (type de gestion, support du contrat, frais...) en sus des conditions parfois exigeantes pour décrocher le bonus d'ouverture. Parfois même, il est préférable de privilégier une assurance vie ayant facialement une offre de bienvenue moins attractive pour, en fait, obtenir la prime la plus élevée compte tenu de votre capacité d'épargne. Ainsi, si vous voulez placer 4 000 euros, par exemple, sur votre nouveau contrat, les mieux-disants en termes de primes d’ouverture sont Fortuneo Vie (150 euros), Digital Vie (150 euros), mes-placements liberté 2 (150 euros) et Evolution Vie (130 euros). En revanche, si vous êtes prêt à investir 10 000 euros, les meilleures primes s’obtiennent avec Puissance Avenir et Evolution Vie (350 euros).

Comme pour le PER, prenez aussi garde aux modalités de versement de la prime. Celle-ci peut faire l’objet d’un versement complémentaire sur votre assurance vie ou être virée, en cash, sur votre compte bancaire. De quoi vous laisser plus de latitude quant à son utilisation (l’épargner ou la dépenser) !

Au moins 20% d’UC, est-ce problématique ?

A priori, il est plutôt rationnel d’oser les unités de compte afin de doper sur le long terme le rendement de votre assurance vie… La rémunération du fonds euros déclinant comme peau de chagrin depuis 10 ans, pour tomber à 1,46% pour 2019, d’après l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR). D’ailleurs, les épargnants commencent à prendre le pli. Entre janvier et fin octobre 2020, 34% des nouveaux versements sur les assurances vie sont investis en UC, contre 26% en 2019 sur la même période.

Attention toutefois à choisir la bonne dose d’UC et leur niveau de risque, en fonction de votre horizon de placement, de votre objectif et de votre patrimoine actuel. Quitte à passer à côté d'une offre de bienvenue. Ainsi, si vous avez déjà investi dans la pierre, évitez d’acheter des parts de SCPI dans votre assurance vie (dont le rendement va a priori s’effriter à cause de la crise du coronavirus). Autre exemple : si vous ouvrez une assurance vie pour vous constituer une épargne de précaution, il est conseillé de conserver sur le fonds euros de votre contrat au moins 2 à 4 fois votre salaire mensuel.