Contrairement aux annonces gouvernementales, qui promettaient une ouverture du dispositif à tous dès le 1er janvier 2021, les propriétaires bailleurs doivent patienter, selon l'Anah. Néanmoins, les travaux engagés sur la base des anciennes dates seront pris en compte, mais remboursés plus tard.

Après avoir annoncé le versement des primes 2020 aux particuliers avant la fin décembre, le dispositif Ma Prime Rénov' va faire des déçus. L'élargissement à tous les propriétaires, y compris les bailleurs, subit un contretemps. Ainsi, contrairement à ce qui était prévu, les propriétaires bailleurs devront attendre le 1er juillet 2021 pour déposer leurs dossiers d'aide, selon un récent communiqué de l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Cette annonce n'a pas fait l'objet d'un commentaire du ministère du Logement. Elle n'apparaît d'ailleurs qu'à la toute fin d'un texte saluant les 170 000 demandes de subvention formulées sur les 200 000 ambitionnées par les autorités.

« Les travaux engagés sur la base de devis signés entre le 1er octobre 2020 et l’ouverture du dépôt en ligne sont éligibles même s’ils sont commencés voire terminés et payés », assure néanmoins l’Anah qui souhaite éviter de nouvelles critiques après les galères de certains particuliers.

Le ministère de l'Economie et des Finances a publié un point d'étape dans le cadre déploiement du plan de relance. Ainsi, 80 000 dossiers MaPrimeRénov’ ont été déposés depuis le lancement du plan de relance en septembre. 20 000 dossiers ont été déposés en septembre, 30 000 en octobre et 30 000 en novembre. « Fin novembre, ce sont ainsi 163 176 projets de rénovation énergétique qui ont été réalisés en 2020 avec une aide de l’Etat, dont 48% sur les trois derniers mois, depuis l’annonce du plan de relance », se félicite Bercy.

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

MaPrimeRénov' a été créée au 1er janvier 2020 par la fusion du CITE (crédit d'impôt à la transition énergétique) et de l'aide de l'Anah intitulée Habiter Mieux Agilité.