Confinement, mauvaise image, baisse de la sinistralité et même passe d'armes avec le ministre de l'Economie... Le secteur de l'assurance est très attendu en 2021 sur le montant de ses primes. Le comparateur Assurland.com table sur un gel en auto et habitation et sur une hausse limitée en santé. Ces prévisions tiennent compte également des annonces de certaines compagnies.

Résiliation de la mutuelle à tout moment, effets du confinement, que va-t-il se passer pour vos primes d’assurance en 2021 ? Selon le comparateur Assurland.com (1), les cotisations d’assurances auto et d'habitation seront gelées l’année prochaine quand les assurances santé subiront une hausse moyenne comprise en 0 et 1%. En assurance auto, les coûts de réparation et de pièces détachées sont « plus que contrebalancés par la chute des accidents lors du premier confinement (- 75%) avec un nombre de blessés en recul et des vols de véhicules en baisse de 40% » pour un impact en faveur des assureurs de deux milliards d’euros, explique le comparateur. Et si de manière générale la loi Hamon, qui permet de résilier plus facilement, protège contre les hausses importantes de cotisations, plusieurs assureurs, Maif, Matmut ou encore MFA ont d’ores et déjà annoncé une stabilité des prix en 2021.

Assurance auto : découvrir le comparateur de notre partenaire

En assurance multirisques habitation, « le premier confinement a engendré environ 300 millions d’euros d’économies. La poursuite du télétravail devrait également permettre de conserver une tendance positive sur la sinistralité ». La MFA prévoit un gel de ses tarifs habitation. En assurance santé, « les économies dues à la prise en charge des soins Covid par la Sécurité Sociale et aux reports de soins sont évaluées à 2,6 milliards d’euros. Des reports de soins qui ne donneront lieu qu’à un rattrapage partiel ». Certains assureurs (MACIF et Intériale) ont annoncé un gel des prix, d’autres des augmentations substantielles (entre 3 et 4,8% pour Apicil et Axa). « In fine, c’est la pression concurrentielle qui déterminera la réalité des augmentations de prix l’an prochain », précise Assurland.com.

Assurance habitation : voir aussi le comparateur de notre partenaire

Les primes d’assurances des professionnels de l’hôtellerie et de la restauration ont été l’objet d’un bras de fer entre le ministère de l’Economie et des Finances et le secteur. En effet, malgré une contribution face à la crise, estimée par le secteur à 4,5 milliards d’euros, les assureurs ont actuellement « une image dégradée dans l’opinion, reconnaît le comparateur. Un facteur supplémentaire qui les incitera à la modération tarifaire en 2021. »

Protégez votre compagnon grâce à notre comparateur d'assurances animaux

Après avoir menacé de voter un amendement ponctionant les compagnies à hauteur de 1,2 milliard d'euros, Bruno Le Maire a annoncé lundi qu'un accord a été trouvé sur un gel des cotisations des contrats multirisques professionnels pour l'année 2021 dans les secteurs les plus touchés par la crise, tels que l'hôtellerie, les cafés, la restauration, ainsi que l'événementiel, le tourisme, le sport et la culture

(1) Prévisions tarifaires pour l’année 2021, basées sur son Indice du Prix des Assurances de Particuliers (IPAP) qui recense 6 millions de simulations tarifaires.