Entre l’impression, subjective, et la réalité statistique, la différence est parfois béante ! Près de 1 Français sur 2 pense que les prix ont grimpé de 2% en un an… alors qu’ils n'ont en réalité pas évolué d'un iota. Du moins quand l'on mesure l'ensemble des produits de consommation.

« A votre avis, le niveau moyen des prix depuis un an en France a … » augmenté, diminué ou est resté stable ? Pour plus de 70% des Français, les prix ont augmenté et, pour 47% des personnes interrogées par Kantar à la demande de la Banque de France (1), ils ont même augmenté de plus de 2% !

La réponse ? L’Insee, référence officielle pour évaluer l’évolution des prix à la consommation, estime à 0,1% l’inflation sur un an, en octobre 2020, mois lors duquel ce sondage a été réalisé. Finalement, l’inflation est même nulle (0,0%) sur les 12 derniers mois selon l'indice des prix à la consommation publiée mi-novembre par l’Insee. Seules 15% des personnes interrogées ont donc donné la bonne réponse : « le niveau moyen des prix est resté stable ».

Les Français ont pu être trompés par une inflation remontée en flèche en 2018, à plus de 2% effectivement l’espace de 4 mois, qui s’était stabilisée courant 2019.

Inflation, courbe, octobre 2020
Évolution de l'indice des prix à la consommation (IPC). Source Insee

Les Français ont aussi pu être induis en erreur par des hausses ponctuelles et concernant quelques produits ciblés, ou par un phénomène de pénurie, lors du premier confinement au printemps dernier. Mais les statistiques n’ont finalement pas fait état d’une envolée de l’inflation.

Électricité, gaz : réduisez votre facture avec notre comparateur en ligne

L’estimation approximative de l’inflation n’est toutefois pas une nouveauté : la Banque de France la constate chaque année ou presque à l’occasion de ce sondage sur « les Français et l’économie », qui dresse notamment un constat des connaissances financières de Français. Ces derniers ne surestiment toutefois pas l’inflation systématiquement : en 2018, quand les prix ont effectivement rebondi fortement, plus d’un Français sur deux sous-estimait cette hausse...

(1) Sondage réalisé auprès d’un panel représentatif de 1 005 individus majeurs, par téléphone, du 9 au 27 octobre 2020. Etude réalisée par Kantar (anciennement TNS Sofres) pour la Banque de France, à l’occasion des Journées de l’Économie (Jéco).