Près d'un propriétaire d'animal de compagnie sur deux évalue ses frais de santé annuels à 500 euros mais seulement 10% souscrivent une assurance pour leur chien ou leur chat. Les Bouledogue français, Staffordshire terrier américain, Berger allemand et Chihuahua sont les races de chien les plus couvertes car elles présentent un risque élevé de maladie.

Il y a en France autant d'habitants que d'animaux de compagnie selon les estimations des associations de la protection animale. Et si l'affection pour eux n'est pas discutable, moins de 10% des bêtes domestiques sont protégées par une assurance santé (qui est facultative), rapporte dans une étude réalisée par Hyperassur, spécialiste de l’assurance santé pour animaux.

Dans le détail, les maîtres ont surtout tendance à assurer leurs chiens, notamment les races Bouledogue français, Staffordshire terrier américain, Berger allemand et Chihuahua, qui représentent 70% des contrats souscrits loin devant les chats (27%). Pas si étonnant que ça puisque les chiens de race représentent un tiers de la population canine alors que la part de chats pure race chute à 5%.

« Ces chiens de race ont des prédispositions génétiques qui peuvent les rendre plus vulnérables à certaines pathologies. Les assurer permet ainsi de mieux contrôler les dépenses liées aux soins vétérinaires au cours de leur vie », explique Hyperassur.

De même, les chats pure race sont issus d’une lignée où les individus sont strictement sélectionnés en fonction de leur caractère ou de leur apparence. Ces chats peuvent développer des maladies et avoir une santé plus délicate que leurs congénères et, de fait, nécessiter une assurance pour couvir des frais importants.

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

Des frais de santé qui sont presque toujours pris en charge entre 50 et 100% selon le niveau de garanties choisi, pour un montant allant de 10 à 30 euros par mois.

Assurance pour chiens et chats : voire le comparateur de notre partenaire

Selon Hyperassur, 40% des propriétaires d’animaux estiment que les dépenses pour prendre soin de leur animal dépassent 500 euros par an.